Quand Soviets et Finlandais s’effrayaient mutuellement en pleine guerre d’Hiver à coup de propagande

Photographies d'archives
La tâche de la machine de propagande soviétique consistait à créer une terrifiante image de l’invincible Armée rouge, et ce, dans le but de supprimer toute résistance dans l’esprit de l’ennemi et d’élever le moral de ses propres troupes. Les Finlandais ont quant à eux fait de leur mieux pour convaincre les soldats russes de fuir ou de se rendre.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

« À travers la captivité, la liberté ! Chez les Finlandais l’on est au chaud et l’on est repu ! »
« La baïonnette et la grenade sont les meilleurs assistants en combat nocturne. »
« L’instructeur politique est pire que l’ennemi. Il te tire dans le dos ! »
« Attestation : a été battu sur la ligne Mannerheim en 1940 »
« L’instructeur politique est le héros de l’Union, mais toi tu as le ventre vide. »
« Le Finlandais blanc se cache dans les forêts. Son sort n’est semble-t-il pas facile. Ah, il a peur, ah il a peur le blanc de la baïonnette rouge ! »
« Dès qu’un instructeur politique se fait prendre, pends-le aussitôt à une branche. »

Lire aussi : Quinze affiches de propagande sur une défaite militaire cuisante pour la Russie

« Mannerheim [chef suprême des armées finlandaises] est le bourreau du peuple finlandais. »
« L’ennemi écoute ! Les grandes bouches peuvent dans l’ignorance trahir leur patrie ! »
« Aux Finlandais blancs de la part des soldats, commandants et instructeurs politiques de l’Armée rouge. »
« Gare au danger venu d’en haut ! Prends des précautions contre les raids aériens. »
«Bourreau Mannerheim. 1910: Paie sanglante du tsar russe Nicolas. 1918: Meurtre de dizaines de milliers d'ouvriers. Bourreau du peuple finlandais. 1939: Or que reçoit Mannerheim du sang d'ouvriers et paysans finlandais. 1940: Serviteur des banquiers anglais, provocateur de la guerre antisoviétique»
« Du relevé de service du Commissariat du peuple : 1920 – sur les Polonais blancs, 1920 – sur Wrangel, 1939 – en Pologne, 1940 – sur la ligne Mannerheim. »
Un document de propagande finlandais qui propose aux pilotes soviétiques un passage libre vers n’importe quel pays de son choix dans le cas où il atterrit en Finlande et se rend avec son avion.
« Soldat de l’Armée rouge ! Regarde-toi, comme tu es vêtu, et pense au nom de qui et de quoi tu meurs ! »

En suivant ce lien, découvrez une autre galerie d’affiches de propagande glorifiant l’armée soviétique.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies