Un Jour dans l'Histoire: il y a 415 ans, expulsion des envahisseurs polonais

Shakko / Wikipedia

Pendant le Temps des troubles (1598-1613), la Russie était gouvernée par la république des deux nations Pologne-Lituanie, qui maintenait le pays dans la faiblesse en faisant régner la famine et en plaçant une série d'imposteurs facilement manipulables sur le trône du tsar.

Le peuple moscovite avait déjà participé à plusieurs soulèvements contre les occupants polonais, notamment en tuant 500 soldats en 1606. Cependant, ce n'est qu'en 1611 qu'un siège officiel du Kremlin eut lieu, dirigé par le prince Dmitri Pojarski et le boucher local Kouzma Minine de Nijni-Novgorod.

Le siège fut très dur, car les Polonais ont résisté le plus longtemps possible, mais ceux qui n'étaient pas encore morts de faim dans les murs du Kremlin se sont rendus le 4 novembre. Cela a permis à la Russie de rétablir le tsarisme, en plaçant Michel Ier (le premier représentant de la dynastie Romanov) sur le trône en février 1613.

L'occasion est célébrée depuis 2005 comme un jour férié, qui est appelé Jour de l'Unité nationale.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer