Un Jour dans l’Histoire: publication du premier Atlas géographique de Russie

Carte tirée du premier atlas géographique de Russie.

Carte tirée du premier atlas géographique de Russie.

Académie des sciences de Russie/Wikipédia

Les premières cartes apparaissent en Russie dès le XVIe siècle et, à en croire les annales, Ivan le Terrible ordonne en 1552 de réaliser un plan de l’État de Moscou, et les premiers dessins plus ou moins fidèles voient le jour vers la fin du XVIIe siècle. Quant aux vrais travaux géodésiques, ils ne commencent que sous Pierre le Grand.

La première édition de l’Atlas géographique de Russie – Atlas russien en 19 cartes, composé et édité par l’Académie des sciences sous la direction du grand mathématicien Leonhard Euler, a paru le 13 septembre 1745 et est basé sur les recherches géographiques intérieures et les informations recueilles par les géodésiens de Pierre 1er.

L’édition a été traduite en allemand, en français et en latin. À l’époque – pendant la seconde moitié du XVIIIe siècle – seule la France possédait un atlas comparable à celui édité en Russie. Certes, l’Atlas russien possédait toute une série d’inexactitudes et d’inconvénients, mais il constitue le premier support fiable permettant d’illustrer la géographie du pays au XVIIIe siècle.

Lire aussi : 

L'exploration de l'Extrême-Orient russe

Pourquoi la Russie est-elle si grande?

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.