Dix photos colorisées qui vous transporteront dans la Russie impériale

МАММ / russiainphoto.ru

МАММ / russiainphoto.ru

https://russiainphoto.ru/
Le peuple de la Russie prérévolutionnaire avait soif de couleur – le noir et blanc ne suffisait pas. Ainsi, les artistes ont conçu un moyen de peindre directement sur les photos. Voyage dans le temps chez l’ancêtre d’Instagram.

Au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, les gens n'avaient aucune alternative aux photos en noir et blanc, mais ils rêvaient de couleur !

Malheureusement, le monde devrait attendre un peu plus longtemps pour la photographie en couleur, de sorte que la peinture de portraits restait l'une des seules façons de représenter les gens de façon vivante. Cependant, ce n'était pas bon marché et seuls les membres de la haute société pouvaient se le permettre.

Finalement, les ateliers de photo ont développé des techniques pour coloriser les photos en noir et blanc durant la seconde moitié du XIXe siècle - et la demande devint rapidement importante.

C'était un travail réservé aux artistes professionnels, qui ajoutaient de la couleur sur des images en noir et blanc avec un pinceau. Une photo colorisée était donc à l'époque un mélange particulier de photographie et de peinture.

Toute la photo pouvait être colorée, ou simplement des parties : le visage, le corps, les chapeaux, les épaulettes, les chemises, les robes, les décorations de l'intérieur, ou l'arrière-plan, par exemple.

Un avantage de cette technique était que le client pouvait choisir précisément la couleur des vêtements. Même la photo la plus ennuyeuse pouvait devenir étincelante ! Heureusement, le faux bronzage n'était pas très populaire à l'époque.

Les Russes adoraient les photographies colorisées. Elles étaient aussi précieuses que les portraits miniatures traditionnels largement répandus au XIXe siècle.

Si un client voulait lisser certaines caractéristiques faciales, telles que les cicatrices, les taches et les marques de varioles, pas de problème, on le faisait comme avec un filtre Instagram.

Avec le développement de la photographie couleur au XXe siècle, la tradition consistant à coloriser les photos a commencé à passer aux oubliettes.

À l’exception de certaines personnes qui colorisaient les photos pendant la période soviétique, les jours de gloire de cette méthode faisaient partie du passé.

Lire aussi :

Quand les Romanov faisaient les fous

Comment la famille idéale a évolué en Russie au fil des siècles

Les photos de Léon Tolstoï que vous n’avez encore jamais vues

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.