Un Jour dans l’Histoire: Leningrad redevient Saint-Pétersbourg

Wikipedia.org

Fondée le 27 mai 1703 par Pierre le Grand en tant que forteresse, la ville de Saint-Pétersbourg a été baptisée en l'honneur de l'apôtre Saint-Pierre, le patron céleste du tsar. Dès 1712, elle devient la capitale de l'empire russe, statut qu’elle conservera jusqu’en 1917.

En 1914, un mois après l’entrée de l’Empire russe dans la Première Guerre mondiale et sur fond de montée de sentiments antiallemands, la ville a été officiellement rebaptisée « Petrograd » (Ville de Pierre, en russe). Mais en 1924, elle change à nouveau de nom pour immortaliser la mémoire du leader du prolétariat mondial qui vient de s’éteindre, Vladimir Lénine, devenant Leningrad.

La ville portera ce nom tout au long de la période soviétique et ce n’est que le 6 septembre 1991 qu’elle retrouvera son nom historique, Saint-Pétersbourg reprenant sa place sur la carte de la nouvelle Russie. Pourtant, la région porte encore le nom de Leningrad.

Palais majestueux, cathédrales, ponts pittoresques, innombrables canaux tissent et larges avenus – tout ceci donne un charme unique à Saint-Pétersbourg et en fait une destination touristique mondiale de premier plan.

Lire aussi : 

Piterbourkh, Pétropol et Léninbourg: Saint-Pétersbourg, la ville aux mille noms

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.