La cuisine russe vue par les étrangers: le Marocain Saad Fadli présente sa salade Olivier

Comme le savent déjà certains de nos lecteurs passionnés de gastronomie, la salade Olivier est le plat de la table du Nouvel an en Russie. Normalement, la salade est faite avec de la viande et de la mayonnaise, mais le chef marocain Said, qui se spécialise dans la cuisine végétalienne, a préparé quelque chose de vraiment fantastique - sans viande ni produits laitiers.

Dans notre nouvelle série « La cuisine russe vue par les étrangers », Russia Beyond s'associe aux brillants chefs étrangers de Moscou pour parler de tout ce qui ravit les papilles et offrir à nos lecteurs une recette russe spéciale dans leur propre interprétation originale, que vous pouvez facilement réaliser à la maison.

Le restaurant Have A Nice Day (H.A.N.D) est un petit coin de paradis pour les végans, les crudivores et les végétariens de Moscou. Occupant une partie du dernier étage du complexe chic constitué par le marché central Tsvetnoï, H.A.N.D offre non seulement une vue imprenable sur la capitale, mais adopte également une approche très innovante de la nourriture végétarienne qui, souvent, possède une réputation ennuyeuse et fade - mais pas cette fois. Le cerveau culinaire derrière tous ces délices est le Marocain Said Fadli.

Quelques mots à votre sujet :

Je suis né au Maroc, j'ai grandi en France et j'ai passé beaucoup de temps aux Etats-Unis. En travaillant à New York, j'ai commencé à faire de la fusion marocaine, française et asiatique parce que je trouve la cuisine française classique un peu trop lourde. Ensuite, j'ai eu l'opportunité de travailler comme chef exécutif à Raspoutine, l'un des meilleurs restaurants russes des États-Unis.

Lire aussi : Vladimir Moukhine: «Il y a autour de la cuisine russe beaucoup de stéréotypes»

Qu'est-ce qui vous a amené à Moscou?

En 2004, j'ai reçu un appel d'un ami pour venir ouvrir un restaurant dans la capitale russe. Par la suite, j'avais l'intention de retourner à New York mais mes amis m'ont convaincu de rester. Depuis lors, j'ai travaillé dans de nombreux restaurants de Moscou.

Quelle est votre vision de la cuisine végétalienne / crue / saine et en quoi diffère-t-elle d'autres restaurants qui font des choses similaires ?

De plus en plus de gens ici (en particulier les jeunes Russes) commencent à s'intéresser à une alimentation saine. Nous sommes différents parce que nous ne sommes pas un restaurant de restauration rapide ; au contraire, nous sommes en fait assez fantaisistes, ce qui évoque davantage la confiance dans les gens, dont beaucoup sont encore assez sceptiques quant à l'alimentation végétalienne. Nous utilisons des ingrédients frais et la nourriture n'a pas seulement bon goût : elle a aussi un très bel aspect.

Lire aussi : Saveurs d'antan: comment un chef intègre à sa cuisine les herbes et plantes sauvages de Russie

Quels sont vos projets culinaires pour l'avenir?

Nous songeons à étendre H.A.N.D. et jusqu'à présent, nos plans semblent bien se dérouler. Cependant, il y a quelques problèmes de sanctions en ce moment, mais je suis sûr que nous allons les résoudre assez facilement.

Aimez-vous Moscou?

Une ville magnifique. C'est la meilleure ville et c'est pourquoi j'ai séjourné ici pendant 11 ans. Un bel endroit, des gens sympas, et plein de possibilités.

Recette

Ingrédients :

  • concombre frais - 30g
  • concombre mariné - 50g
  • cubes de courgettes fraîches - 40g
  • cubes d'avocat - 40g
  • jus de citron
  • petits pois sucrés - 50g
  • cubes de concombre - 30g
  • mayo végétalienne - 40g
  • aneth
  • mayo végétalienne
  • lait de coco - 8g
  • noix de cajou -20g
  • eau - 13g
  • huile végétale - 10g
  • sel au goût
  • jus de citron

Préparation :

Mélangez-le tout et mixez dans un blender jusqu'à obtenir une consistance douce et soyeuse comme de la mayonnaise classique. Puis mélangez les légumes et la mayonnaise, servez et dégustez ! Facile.

Envie de découvrir plus en profondeur la scène culinaire moscovite ? Voici un article qui devrait vous permettre d’en apprendre plus.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies