Une baleine du Groenland piégée dans les eaux d’une rivière de l’Extrême-Orient russe

10 août 2017 Igor Rozine

Une baleine du Groenland s’est échouée à l’embouchure d’une rivière de l’île de Grande Chantar, située dans la région de Khabarovsk (Extrême-Orient russe).

Elle a remonté la rivière dans la nuit pendant la marée montante mais s’est retrouvée piégée lorsque la mer est redescendue. Le mammifère est pour l’instant incapable de regagner la mer ou de nager jusqu’au lac d’où coule la rivière. Еlle pourrait avoir été chassée par un groupe d'orques.

Crédit : Sergueï DolyaCrédit : Sergueï Dolya

Les spécialistes du ministère russe de l’Environnement et des Ressources naturelles, de l’Académie des sciences de Russie et du Parc national des îles Chantar sont actuellement à pied d’œuvre pour tenter de sauver ce mammifère rare (la baleine du Groenland est en voie de disparition).

Crédit : Sergueï DolyaCrédit : Sergueï Dolya

La queue de l’animal, abîmée par le fond de la rivière, présente des plaies. En dépit de la situation dramatique dans laquelle elle se trouve, la baleine est très calme. 

Pour l’instant, les spécialistes prennent soin de la baleine en l’aspergeant d’eau. 

Crédit : Sergueï DolyaCrédit : Sergueï Dolya

D’après les dernières informations, le mammifère marin a réussi à se déplacer en direction de la mer sur une distance de 200 mètres. La marée montante a débuté à 17h (10h, heure de Moscou) et devrait aider la baleine à quitter le lit de la rivière.

Mais l’opération de sauvetage ne sera pas terminée pour autant. « Etant donné qu’on nous a signalé la présence d’orques dans les parages, nous allons escorter la baleine jusqu’à ce qu’elle regagne le large », a déclaré à l'agence RIA Novosti Nikolaï Goudkov, représentant spécial du ministère russe de l’Environnement et des Ressources naturelles.

Lire aussi : 

Un chat de Pallas venu de Sibérie arrive dans un zoo de Bretagne

Droits réservés
+
Suivez-nous sur Facebook