Un méthanier russe nommé Christophe de Margerie

Alexeï Droujinine/RIA Novosti

Un méthanier brise-glace a été appelé en l’honneur de l’ex-PDG de Total, Christophe de Margerie, décédé en 2014 dans un accident d’avion dans un aéroport de Moscou. La cérémonie s’est déroulée en présence du président russe Vladimir Poutine.

« Ce navire moderne portera le nom de l’homme d’affaires français qui était un très grand ami de notre pays, Christophe de Margerie. Cet homme possédait une vision stratégique particulière. Il a beaucoup fait pour renforcer les relations d’amitié et de partenariat avec la Russie, il a contribué à la matérialisation d’une série d’importants projets communs dans le secteur énergétique. L’appellation du navire en son honneur est un symbole de notre attitude sincère et bienveillante envers cette personnalité éminente, un hommage à sa mémoire », a indiqué Vladimir Poutine, cité par la Première chaîne de la télévision russe.

Ce méthanier brise-glace est classé ARC 7, un niveau de certification qui autorise la navigation par des épaisseurs de glace jusqu’à 1,7 m. Il a été conçu dans le cadre du projet d’extraction, de liquéfaction et de livraison de gaz naturel de l’entreprise Yamal LNG, précise l’agence Interfax. Vladimir Poutine a également déclaré à la cérémonie qu’il était prévu de lancer en Arctique de nouveaux projets énergétiques d’envergure en coopération avec « nos partenaires étrangers, notamment français et chinois ». Parmi ces projets, il a relevé l’importance de Yamal LNG.

Lire aussi : 

Poutine et Macron brisent la glace à Versailles

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.