L'Église orthodoxe russe reconnaît des saints européens

Geneviève de Paris (dernière à droite). St-Séverin, France.

Geneviève de Paris (dernière à droite). St-Séverin, France.

Flickr / Simon K

À l’issue d'une session du Saint-Synode tenue le 9 mars, une dizaine de saints d’Europe occidentale ont vu leur nom ajouté au calendrier religieux de l’Église orthodoxe russe.

Parmi les saints reconnus, on trouve notamment Geneviève de Paris, sainte patronne de Paris, du diocèse de Nanterre et de la Gendarmerie nationale. Connue pour avoir permis à Paris d'éviter une invasion par les Huns, elle est célébrée en France le 3 janvier, mais le sera le 16 en Russie, en raison du décalage entre les calendriers julien et grégorien.

Geneviève. Icône orthodoxe. Crédit : Image libre de droitGeneviève. Icône orthodoxe. Crédit : Image libre de droit

La liste comprend entre autres les noms de Saint Germain, évêque de Paris, de martyres de Lyon, dont Saint Pothin, de Saint Loup, évêque de Troyes, et du célèbre Saint Patrick irlandais.

Différents critères avaient été définis pour la sélection de ces saints : une des conditions est qu’ils aient vécu en Occident avant 1054, c'est-à-dire avant le Grand schisme qui sépara les Églises d'Orient et d'Occident.

En outre, la commission chargée de l’établissement du ménologe de l’Église orthodoxe russe a étudié leur confession irréprochable de la foi orthodoxe, les circonstances de leur canonisation, l’absence de mention de leur nom dans des œuvres polémiques ayant pour but de lutter contre l’Église d’Orient, et leur vénération actuelle dans des diocèses étrangers de l’Église orthodoxe russe et dans d'autres Églises orthodoxes locales.

Lire aussi : 

Un îlot de spiritualité russe voit le jour au bord de la Seine

Grand carême: quand trois millions de Russes deviennent végétaliens

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer