Le film russe sur le prince Vladimir sera diffusé dans plus de 60 pays

Scène du film Viking.

Scène du film Viking.

Kinopoisk.ru
Cette production à 20 millions de dollars se classe dans le Top-10 mondial

Les droits de diffusion du film Viking ont été acquis par plus de 60 pays. La fresque historique sera projetée en Allemagne, Espagne, Belgique, Suisse, République tchèque, Slovaquie, dans les pays de l’ex-Yougoslavie et dans d’autres États. Des contrats ont été signés avec la Chine, la Corée, les pays d’Asie du Sud-Est et d’Amérique latine.

« C’est merveilleux que des dizaines de pays aient apprécié les qualités du film et racheté les droits de diffusion de Viking, reconnaissant ainsi ses mérites cinématographiques, mais également leur grand intérêt pour l’histoire russe. La diffusion internationale permettra évidemment d’améliorer les résultats financiers du film », indique le producteur du film Constantin Ernst, cité par l'agence TASS

La réalisation du film a coûté 19 millions d’euros. Le film est sorti sur les écrans le 29 décembre et a encaissé 6,38 millions d’euros en Russie au cours du premier week-end de janvier, devançant le drame américain Beauté cachée avec Will Smith au box-office et se classant dans le Top-10 mondial du week-end, une première pour le cinéma russe, informe TASS, citant l'agence fédérale russe pour la culture et la cinématographie (Roskino).

Le film Viking est inspiré de la Chronique des temps passés, les annales du XIIe siècle. Il raconte la vie du prince Vladimir, qui prit le pouvoir en Russie et la convertit à l’orthodoxie. Danila Kozlovski joue le rôle principal dans le film. 

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook

Lire aussi :

Les cinq films russes les plus attendus de l’année

« Flash back » sur l’âge d’or du cinéma soviétique

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.