La Défense russe dévoile ses projets pour 2017

Le ministre russe da la Défense Sergueï Choïgou.

Le ministre russe da la Défense Sergueï Choïgou.

Alekseï Nikolskï / RIA Novosti

Le 22 décembre, le collège du ministère russe de la Défense a dressé le bilan de l’année qui s’écoule et a fixé de nouveaux objectifs pour 2017. Ainsi, le département militaire poursuivra le rééquipement de l’armée et de la flotte en particulier.

L’année prochaine, la Russie renforcera sa présence dans l’ouest et dans le sud-ouest du pays ainsi que dans la zone arctique, a annoncé le ministre russe da la Défense Sergueï Choïgou.

En outre, le ministre a ordonné de livrer à l’armée en 2017 cinq bombardiers stratégiques – un Tu-160 et quatre Tu-95MS, plus de 900 chars et véhicules blindés et de remplacer les systèmes de défense antimissile désuets par des systèmes S-400 Triumph au sein de quatre régiments. 

Le commandement du ministère russe de la Défense envisage également de fournir deux systèmes de missiles tactiques Iskander-M à l’Armée de terre et d’équiper trois divisions de systèmes anti-aériens de courte portée Tor-M2.

Lire aussi :

Buk-M3 et Kalibr : de nouvelles armes pour l’armée russe

La France ou la Russie, qui est le numéro deux sur le marché de l’armement?

Moscou va construire une station radar surpuissante dans le nord-ouest du pays

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.