La Russie crée un drone furtif de haute altitude

À ce jour, l’armée russe ne dispose pas de drones à grande durée de vol

Le drone Obzor-1. Source : service de presse

La Russie planche sur la conception d’un drone de haute altitude recourant aux technologies furtives (stealth). L’appareil sans pilote est développé sous le code Obzor-1 par l’Institut central d'aéro-hydro-dynamique Joukovski conjointement avec l’Usine expérimentale de constructions mécaniques Miassichtchev (comme l’indique le rapport de l’usine Miassichtchev).

Le drone Obzor-1 sera équipé d’une aile allongée à forte traînée, ce qui améliorera ses qualités aérodynamiques. Les travaux de R&D sur l’appareil seront achevés en 2016. La fabrication du premier prototype sera alors lancée.

Les autres détails concernant le drone restent confidentiels. Conformément au programme national russe d’armement, la durée de vol d’un drone de haute altitude ne peut être inférieure à 24 heures, et son altitude – à 10 000 m.

À ce jour, l’armée russe ne dispose pas de drones à grande durée de vol. Le drone Orion-2 du constructeur Kronstadt est capable de voler pendant 20 à 60 heures, mais il est conçu pour des altitudes moyennes.

 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer