Forbes publie son nouveau Top-50 des meilleurs employeurs de Russie

Pixabay

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

C’est le géant de la tech russe Yandex qui arrive au premier rang du classement des meilleurs employeurs du pays, établi par Forbes. Le minier Norilsk Nickel (Nornickel), leader du palmarès précédent, a quitté pour sa part le peloton de tête. 

Comme l’explique le magazine, outre les conditions de travail et les politiques écologique et sociale des entreprises, c’est l’avis des experts qui a été pris en compte lors de l’élaboration du classement, dont il ne s’agit que de la deuxième édition.

Seules six compagnies qui figuraient dans le Top-10 de la version précédente ont maintenu leur statut de leaders : ainsi, Yandex occupait en 2019 le 4e rang, Alrosa, spécialisée dans la prospection et l'extraction de diamants a glissé du 7e au 2e, Gazprombank a, par contre, cédé deux positions pour se retrouver 5e.

Tinkoff Bank, qui occupe cette année la 3e position, a été propulsé depuis sa 25e de 2019.

L’une des découvertes de cette édition est la compagnie Splat, spécialisée dans la création de dentifrices d’élite, qui est entrée au classement pour intégrer directement le Top-10 – elle y occupe la 6e position.

Le début de la liste en 50 positions se présente comme suit :

  • Yandex
  • Alrosa
  • Tinkoff Bank
  • Sibur (groupe pétrochimique)
  • Gazprombank
  • VTB (banque)
  • Sber (anciennement Sberbank)
  • MTS (opérateur mobile)
  • Polyus (extraction minière)

Dans cet autre article, nous vous présentions la place des entreprises françaises dans le classement des plus grandes compagnies étrangères présentes en Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies