Exportations de blé: la Russie dévoile ses ambitions pour les années à venir

Gatis Gribusts/flickr.com
Le pays s’impose depuis quelques années comme le leader mondial sur ce marché.

À l’horizon 2024, les exportations russes de blé devraient franchir le seuil des 11 milliards de dollars, a annoncé Dmitri Patrouchev, ministre de l’Agriculture.

« Je noterai que ce n’est pas la première année que la Fédération de Russie occupe la première place mondiale en matière d’exportation de blé. Selon les prévisions du ministère de l’Agriculture, en 2024 cette denrée restera le leader des exportations russes, avec un volume de plus de 11 milliards de dollars », a-t-il en effet déclaré, cité par la presse.

Et d’ajouter qu’afin de stimuler ce secteur, était également affichée l’ambition d’augmenter les récoltes céréalières brutes de 28% d’ici cette même date.

Pour information, selon les données du Centre du commerce international, le pays a, pour l’année agricole (de juillet à juin) 2017-2018, livré pour quelques 8,4 milliards de dollars de blé à des marchés extérieurs, soit 2,6 milliards de plus que l’année précédente.

Dans cet autre article, nous vous expliquons comment  la Russie vient à la rescousse du patrimoine génétique de l’agriculture française.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies