Huit accords majeurs signés au Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2019

Global Look Press
De l’approvisionnement énergétique aux biens de consommation, voici la liste des plus importants accords conclus par des compagnies étrangères en Russie dans le cadre de l’édition 2019 du Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF).

Du 6 au 8 juin, la capitale du Nord de la Russie a accueilli son annuel Forum économique international, l’un des principaux événements d’affaires dans le pays. Selon ses organisateurs, plus de 19 000 personnes venues de 145 pays y ont cette fois assisté, dont 1 300 représentants de gouvernements et sept chefs d’État.

« La plus grande délégation cette année était celle de la Chine, avec 1 072 personnes, suivie par les Américains, avec 520 personnes », a précisé Anton Kobiakov, secrétaire du Comité d’organisation du SPIEF. Des délégations de France, du Japon, d’Allemagne, de Suisse ou encore du Royaume-Uni y étaient également présentes.

Par ailleurs, cet événement a été le théâtre de la signature de pas moins de 650 contrats, pour un montant total de 3 100 milliards de roubles (42,44 milliards d’euros), un record selon Kobiakov.

Voici donc la liste des accords les plus intéressants impliquant des compagnies étrangères :

Fabricant français d’équipement pour stations de ski, le groupe MND, entamera une collaboration avec la compagnie Les Stations du Caucase du Nord (KSK) dans le but de développer la station d’Arkhyz, en République de Karatchaïevo-Tcherkessie. Ce partenariat concernera différents domaines, tels que la production de neige artificielle et la sécurité en station. L’un des principaux champs de collaboration sera toutefois la construction d’un parc d’attractions moderne en plein air incluant, par exemple, des pistes de tubing ainsi qu’un parcours d’accrobranche.

>>> Pourquoi l’Arkana représente-t-il un tournant dans l’histoire de Renault, en Russie et au-delà?

La compagnie énergétique chinoise PowerChina a signé un accord de coopération avec la firme de production hydroélectrique russe RusHydro, selon lequel les deux parties mèneront une analyse conjointe des possibles solutions de conception d’un projet pilote de centrale électrique à accumulation par pompage dans le Nord-Ouest de la Russie.

La compagnie énergétique allemande VNG AG et le géant russe Gazprom ont conclu un accord pour l’approvisionnement en gaz à destination de VNG Hendel & Vertrieb (filiale de VNG AG). Conformément à ce contrat, en 2021-2022, la compagnie gazière russe fournira annuellement jusqu’à 3,5 milliards de mètres cubes de gaz à la partie allemande. À noter que le spectre  d’activité de VNG AG comprend l’importation de gaz naturel, son stockage souterrain, et l’approvisionnement des consommateurs dans les États fédéraux de l’Est de l’Allemagne et de Berlin.

L’opérateur d’infrastructures finlandais Cinia Oy et l’opérateur de télécommunications russe MegaFon se sont accordés sur l’établissement d’un consortium international pour la construction d’une nouvelle ligne sous-marine de libre optique haut débit entre Helsinki et Tokyo. Elle s’étendra au fond de l’océan Arctique et deviendra une liaison unique entre l’Europe et l’Asie, avec les meilleurs taux de transfert de signal.

Proton Therapy Development, un centre clinique tchèque spécialisé dans le traitement du cancer et l’imagerie diagnostique, collaborera avec ses homologues russes afin d’inaugurer une structure équivalente dans la région de Kalouga (160 kilomètres au sud de Moscou). La compagnie tchèque fera ainsi partie des financeurs de ce projet, qui nécessitera quelque 12 milliards de roubles  (164,28 millions d’euros) d’investissements. D’après cet accord, ce centre verra le jour d’ici 2024 et sera équipé en respect des plus hauts standards technologiques.

>>> Le président de la CCI France Russie: «La Russie reste un pays dans lequel il faut investir»

La multinationale anglo-néerlandaise Unilever, géant de la vente de biens de consommation, et le russe X5 Retail Group, possédant notamment les chaînes de commerces alimentaires Pyaterochka, Perekrestok et Carroussel, se sont accordés sur l’installation de machines automatiques pour la collecte de contenants en plastique dans les points de vente moscovites du groupe russe. Selon ce contrat, les compagnies lanceront tout d’abord un projet pilote, puis, en cas de succès, étudieront l’élargissement du système.

La compagnie transnationale américaine Procter & Gamble ambitionne d’investir 2,4 milliards de roubles (32,86 millions d’euros) pour l’extension de son usine et la création d’un nouveau centre de distribution à Novomoskovsk (198 kilomètres au sud de Moscou), dans la région de Toula. Une partie du montant évoqué sera allouée à la localisation de la production de produits d’hygiène féminine (marques Always, Tampax, etc.). Décision a en outre été prise d’accorder une plus grande flexibilité au marché local, en réduisant les coûts de production et de logistique.

Japan Tobacco International, fabricant mondial de cigarettes, a quant à lui signé un accord avec la région de Rostov (194 kilomètres au nord-est de Moscou) afin d’investir 12 millions de dollars (10,6 millions d’euros) dans l’usine de tabac Donskoy Tabak entre 2019 et 2020. L’une des clauses du contrat permettra l’extension des avantages sociaux accordés aux 700 employés du site. La compagnie est également prête à soutenir la région dans le domaine de l’écologie en introduisant des mesures visant à combattre le marché de la contrefaçon du tabac.

Dans cet autre article, découvrez le témoignage de vie d’un expatrié colombien en Russie, spécialiste en investissements.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies