Potentiel accord de vente d’un vaisseau Soyouz russe aux Émirats arabes unis

Roscosmos

Les Émirats arabes unis envisagent l’achat, auprès de la Russie, d’un vaisseau spatial Soyouz ainsi que des services pour son lancement en orbite, révèle l’agence de presse RIA Novosti, se basant sur les propos de Sergueï Krikaliev, directeur en charge des programmes cosmiques pilotes au sein de l’agence spatiale russe Roscosmos.

« Il est question de l’achat auprès de nous d’un vaisseau Soyouz, c’est-à-dire de deux places à l’intérieur, étant donné que selon la loi le commandant d’un vaisseau Soyouz doit être un citoyen russe. Le vol ne sera pas possible avant deux ans au moins. Les négociations sont en cours, mais pour l’instant, seul un court vol cette année est prévu par contrat », a-t-il en effet déclaré.

Si elle venait à être confirmée, cette transaction pourrait permettre à la Russie de signer un accord d’un montant se situant entre 160 et 240 millions de dollars, estiment les spécialistes.

Concernant le court vol évoqué ci-dessus, il est à noter que, programmé le 25 septembre prochain, il verra le premier cosmonaute émirati rejoindre l'espace. Hazza Al Mansouri, pilote de chasse des Forces aériennes du pays, suit ainsi actuellement une formation au sein du Centre d'entraînement des cosmonautes Iouri-Gagarine, à la Cité des étoiles, près de Moscou.

Dans cet autre article, nous vous expliquons pourquoi l’URSS a envoyé des cosmonautes étrangers dans l’espace.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies