La création du plus important cluster pétrolier de l’Arctique russe à l’étude

Evgeny Biyatov/Sputnik

L’établissement du plus important cluster pétrolier de l’Arctique russe est actuellement envisagé par la compagnie Rosneft sur la péninsule de Taïmyr, dans le nord de la Sibérie, a informé Igor Setchine, PDG de l’entreprise, lors de sa récente rencontre avec Vladimir Poutine, apprend-t-on grâce à la version écrite de cet entretien, disponible sur le site officiel du président.

Seront ainsi reliés et unis en une seule entité plusieurs sites et gisements, où la société ambitionne d’atteindre, d’ici 2030, une extraction annuelle de 100 millions de tonnes du précieux or noir.

« Les actifs unis deviendront le centre d’attraction d’investisseurs stratégiques. Un intérêt a été manifesté par les plus grands investisseurs occidentaux et d’Asie du Sud-Est », a-t-il par ailleurs précisé.

Ce cluster pourrait par conséquent contribuer à l’essor de la Route maritime du Nord, projet au cœur de la stratégie arctique du pays, puisque, proposant un raccourci entre Europe et Asie (à la place de la voie traditionnelle empruntant le canal de Suez), il entrainerait un développement du Grand Nord russe.

Dans cet autre article, nous vous expliquons ce que la Russie exporte, en dehors du pétrole.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies