La Russie s’attend à une forte hausse des flux touristiques en cette saison d’hiver 2018-2019

Mos.ru

Les flux touristiques vers la Russie pourraient croître de 15-20% cet hiver, rapporte l’agence de presse RIA Novosti, s’appuyant sur les propos de l’Association des tour-opérateurs de Russie (ATOR).

« Les flux touristiques entrant au cours de la saison hivernale 2018-2019 augmenteront d’environ 15-20% par rapport à la même période l’an dernier. La dynamique la plus considérable de croissance est attendue de la part de pays tels que la Chine (jusqu’à 30%), la Corée du Sud (près de 60%), l’Israël (jusqu’à 20%), l’Allemagne (environ 25%), la France (près de 15%) », a ainsi précisé cette dernière.

Ces nations constituent d’ailleurs l’écrasante majorité des visiteurs qui fouleront le sol russe en janvier et février prochains. En effet, la Russie devrait y accueillir quelque 80 000 Chinois, 20 000 Sud-Coréens, 15 000 Israéliens, 15 000 Allemands et 10 000 Français, suivis par les Italiens, Thaïlandais, Turcs, Singapouriens, Suisses et Scandinaves.

Comme d’habitude, ce sont par ailleurs les deux capitales, Moscou et Saint-Pétersbourg, qui s’octroieront la part du lion, toutefois une dynamique positive est observée notamment pour des destinations telles que le Transsibérien, Mourmansk (ville arctique populaire auprès des personnes souhaitant admirer des aurores boréales), le Baïkal et la République de Carélie.

À noter que si la Russie est particulièrement connue pour son hiver, c’est l’été (la période allant de mai à octobre) qui attire la majeure partie des touristes. En effet, la saison estivale représente à elle seule 90% des flux touristiques vers le pays.

Dans cet autre article, nous vous présentons justement sept choses magiques à faire à Moscou en cette blanche saison.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies