Armement: la Russie enregistre une croissance de près d’un quart de ses ventes à l’étranger

Grigoriy Sisoev/Sputnik

Cette année, la Russie a signé plus de 1 100 contrats pour la livraison de matériel militaire à l’étranger, pour un total de 19 milliards de dollars, soit une hausse de près de 25% par rapport à l’année passée entière, apprend-t-on sur le site de cette agence fédérale, fondée en l’an 2000 et chargée des exportations du complexe militaro-industriel.

« En 18 ans, Rosoboronexport est devenue l’un des leaders mondiaux dans le domaine des livraisons d’armes et de matériel militaire, et a atteint des indicateurs records, a ainsi déclaré Sergueï Tchemezov, directeur de la corporation d’État Rostec, société destinée à promouvoir l’élaboration, la production et l’exportation des marchandises russes de hautes technologies à buts civils et militaires.

Lire aussi : Quels missiles apparaîtront en Russie après le retrait des États-Unis du traité FNI?

Aujourd’hui, dans le monde, la Russie occupe solidement la seconde place pour les volumes de coopération militaro-technique. Le portefeuille de commandes de Rosoboronexport dépasse les 50 milliards de dollars US, tandis que le volume total des ventes pour toutes ces années [depuis l’an 2000] a franchi le seuil des 150 milliards de dollars ».

Ce succès s’explique notamment par l’active participation de la Russie au sein des salons et forums internationaux consacrés à l’armement, 22 événements de ce type ayant été inscrits au programme de cette année.

« Malgré une lutte concurrentielle sans précédent, Rosoboronexport continue de renforcer ses positions sur le marché international. Tout récemment, nous avons conclu le plus important accord de toute l’histoire de la compagnie portant sur la livraison à l’Inde de systèmes de défense antiaérienne S-400 Triumph », a en outre souligné Aleksandr Mikeïev, directeur général de l’agence.

Dans cet autre article, Russia Beyond vous révèle tout ce qu’il vous faut savoir à propos de ce fameux S-400 Triumph.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies