La Coupe du Monde 2018 a-t-elle été une réussite financière pour la Russie?

Peter Kovalev/TASS

Sur la période 2013-2018, l’effet de la Coupe du Monde de la FIFA 2018™ sur le PIB russe s'est traduit par un gain de 952 milliards de roubles (12,56 milliards d’euros), soit environ 1% du PIB annuel national, rapporte l’agence d’information RIA Novosti, se référant à une étude du Comité d’organisation du tournoi se trouvant en sa possession.

« L’effet total de la Coupe du Monde de la FIFA sur le PIB russe entre 2013 et 2018 s’élève à 952 milliards de roubles, soit 1% du PIB annuel de la Russie. Malgré le fait que le tournoi ait commencé à influencer le PIB dès 2013, plus de la moitié de son impact total a été exercé en 2017-2018. Au cours de ces années, la hausse du PIB liée à la préparation et au déroulement de la compétition a été de 0,4% de l’indicateur annuel », cite ainsi RIA Novosti.

Lire aussi : «Agréablement surpris»: quand les supporters étrangers découvrent la Russie

Dans son rapport, le Comité d’organisation a par ailleurs avancé que dans les 5 années suivant le championnat, ce dernier pourrait permettre au pays d’engranger annuellement quelque 150-210 milliards de roubles (1,98-2,77 milliards d’euros), soit autant que sur chacune des cinq dernières années. Un tiers de cette somme devrait d’ailleurs provenir de l’essor touristique du pays.

L’impact de cet événement sportif sur le PIB de la Russie dépasse en outre l’influence exercée par les Coupes du Monde organisées précédemment au Brésil, en Afrique du Sud, en Allemagne ou en Corée du Sud, et se rapproche des chiffres enregistrés au Japon.

Pour rappel, la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ s’est déroulée du 14 juin au 15 juillet de cette année et s’est achevée sur la victoire de l’équipe française contre la Croatie avec un score de 4 à 2.

Dans cet autre article, Russia Beyond se penche plus en détails sur les retombées économiques de cette compétition en Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies