Dans quelle région de Russie gagne-t-on le mieux sa vie?

La Iamalo-Nénétsie (Nord du pays) et la Tchoukotka (Nord-Est) ont dépassé Moscou pour ce qui est du taux de personnes à gagner plus de 100 000 roubles (1 430 euros) par mois. C’est ce qui ressort d’une étude publiée ce 7 décembre par l’agence d’information RIA Novosti.

En effet, alors que dans la capitale russe seuls 17% de la population touchent un salaire supérieur à 100 000 roubles, ils sont 23,5% dans le district autonome de Iamalo-Nénétsie et 21% dans celui de Tchoukotka.

Les régions disposant des revenus les plus bas (moins de 15 000 roubles, soit 215 euros) sont quant à elles les Républiques du Daghestan, de Kabardino-Balkarie, de Tchétchénie, de Kalmoukie et de Karatchaïevo-Tcherkessie.

Par ailleurs, dans 14 régions de Russie le salaire moyen est supérieur à 30 000 roubles (430 euros), tandis que dans 33 autres il est inférieur à 20 000 roubles (290 euros).

Un récent sondage réalisé par la holding d’études Romir a démontré que seulement 0,2% des Russes dépassent leur budget. Dans un même temps, 46% de la population affirment que, même s’ils disposent d’assez d’argent pour acheter le nécessaire, la situation est difficile.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer