La nourriture est-elle moins onéreuse en Russie qu’en Occident?

Natalya Nosova
Les dépenses alimentaires font partie de notre quotidien et sont une source de questionnements pour tout touriste se rendant à l’étranger. En vous dévoilant cette analyse comparée de plusieurs aliments dans différents pays, Russia Beyond souhaite ainsi vous aider à préparer votre prochain séjour en Russie, avec l’assurance de ne pas vous ruiner.

Alors que certains produits alimentaires sont moins chers en Russie qu’en Europe ou qu’aux États-Unis, d'autres le sont étonnamment plus. C’est ce qui ressort d’une étude publiée récemment par le journal en ligne russe Realnoïe Vremia.

Dans le top 5 des produits plus accessibles en Russie qu’ailleurs, on retrouve l’œuf, le filet de poulet, la pomme de terre, le chou et l’oignon. En moyenne, le coût de ce dernier y est même de seulement 6% du prix affiché en Europe.

A contrario, les produits tels que les poivrons, les tomates, les yaourts, le chocolat et le vin sont considérablement plus chers en Russie par rapport à certains États européens. En fait, les poivrons et les tomates sont même plus onéreux en Russie qu’aux États-Unis, où les salaires et le coût de la nourriture sont pourtant bien plus élevés.

Lire aussi : Trois ans d’embargo en Russie: les gagnants et les perdants

Les prix pour chaque pays ont été relevés dans les magasins suivants : Allemagne – Real, France – Monoprix, Italie – Carrefour, Espagne – Carrefour, Serbie – Maxi, Russie – Metro, États-Unis – Freshdirect.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer