Un Jour dans l’Histoire: la Russie célèbre le cinématographe

Stepan Razine.

Stepan Razine.

RIA Novosti
Le premier film russe ne durait que sept minutes

La Journée du cinéma russe est consacrée aux métiers du cinéma et aux cinéphiles. L’histoire de cette fête remonte à l’année 1917, lorsque le nouveau pouvoir bolchévique décide de reprendre en main le cinématographe russe.

Le 27 août 1919, les autorités ont publié un décret sur la nationalisation du cinéma et afin de marquer cet événement, on a choisi cette date comme Journée du cinéma soviétique, devenue plus tard la Journée du cinéma russe.

En Russie, la toute première diffusion d’un film sur grand écran a eu lieu le 15 octobre 1908. Il n’était pas long, sept minutes en tout et pour tout, et présentait une chanson populaire sur Stepan Razine. Un des tous premiers longs-métrages à avoir été diffusé est le célèbre film d’Eisenstein Le cuirassé Potemkine, sorti en 1926.

Les films soviétiques ont régulièrement été nominés aux Oscars dans la catégorie Meilleur film en langue étrangère, mais seuls trois d’entre eux ont été récompensés : Guerre et Paix (1968), Dersou Ouzala (1975) et Moscou ne croit pas aux larmes (1981).

Après l’effondrement de l’Union soviétique, de grandes compagnies ont repris le flambeau et se sont lancées dans la production de téléfilms et de séries.

Lire aussi : 

Les huit étoiles montantes du cinéma russe

Le « Dieu » du cinéma venu de Russie

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer