Un Jour dans l’Histoire: première expédition navale russe autour du monde

Getty Images
Le 7 août 1803, les vaisseaux Nadejda et Neva quittaient le port de Kronstadt

Le 7 août 1803, les vaisseaux Nadejda (Espoir) et Neva quittaient Kronstadt, sur la mer Baltique, entamant ainsi la première expédition navale russe autour du monde. Le périple avait pour mission de contribuer au développement du commerce avec l’Amérique, la Chine et le Japon et de procéder parallèlement à des études géographiques et à la composition de cartes.

En trois ans qu’a duré l’expédition commandée par l’amiral Ivan Krouzenchtern, les marins ont contourné le cap Horn, traversé le Pacifique du sud au nord, accosté au Kamtchatka et au Japon, visité l’Alaska, la Chine et l’Indonésie. Cependant, les deux navires n’ont parcouru ensemble qu’une partie du trajet. Après avoir atteint Hawaï, ils se séparent : la Nadejda, commandé par Iouri Lissiansky, met le cap sur le Kamtchatka et la Neva se dirige vers l’Alaska. 

L’expédition a débouché sur plusieurs découvertes : trois mois après le départ, alors que les navires se trouvent au sud des Îles du Cap-Vert, l’amiral Ivan Krouzenchtern constate qu’un puissant courant les emporte vers l’est. Ainsi fut découvert le contre-courant équatorial dans l’Atlantique.  

En outre, l’amiral a pour la première fois inscrit sur la carte et décrit près de 1 500 kilomètres de côtes orientales, septentrionales et nord-occidentales de l’Île de Sakhaline. Une série d’observations astronomiques a également été effectuée.

Les résultats de cette expédition longue de trois ans ont été rassemblés et imprimés en trois volumes complétés par 104 cartes. L’ouvrage a été traduit vers plusieurs langues, dont le français et l’allemand.

Cette circumnavigation donnera par la suite un coup d’envoi à une série d’expéditions russes. 

Lire aussi : 

Fedor Konioukhov : un aventurier solitaire à la conquête du monde

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.