Le Bracelet de grenats: un hommage littéraire sous forme culinaire

La salade Bracelet de grenats doit son nom à un roman court écrit par Alexandre Kouprine.

La salade Bracelet de grenats doit son nom à un roman court écrit par Alexandre Kouprine.

Shutterstock / Vostock-Photo.
La délicieuse salade Bracelet de grenats, qui puise son nom dans un roman russe classique du début du 20e siècle, offre une magnifique décoration pour les tablées festives russes depuis plus d’un demi-siècle.

La salade Bracelet de grenats doit son nom à un roman court écrit en 1910 par l’écrivain russe Alexandre Kouprine. Le personnage féminin principal, la duchesse Vera, reçoit un grenat rare et précieux en cadeau d’un admirateur secret de longue date. Une surprise qui bien sûr n’est pas du goût de son époux et de sa famille.

Le bracelet de grenats, symbole de l’amour non partagé dans l’histoire de Kouprine, donne son titre dramatique au roman. Les amateurs de littérature russe et de gastronomie ont immortalisé le roman dans une salade, car elle leur rappelait le bijou tant par sa couleur que par sa forme.

Le nom de cette salade repose sur un jeu de mots, car grenade et grenat sont désignés en russe par le même mot : « гранат »  (« granat »). Ainsi, le nom de la salade fait référence tant au roman de Kouprine qu’à l’ingrédient principal de la recette de la salade. Les pépins de grenade donnent à cette salade un aspect festif et un goût exquis.

Le Bracelet de grenats ressemble beaucoup à un autre plat traditionnel russe, le hareng sous un manteau de fourrure, mais la forme originale et la garniture formant la partie supérieure de la salade lui donnent un aspect plus exquis. La salade Bracelet de grenats fait son apparition à l’époque soviétique, peu après l’adaptation cinématographique du roman de Kouprine en 1964.

L’ère de la noblesse russe, avec sa culture et son respect strict des codes d’honneur, appartenait déjà à un passé lointain, mais l’histoire romantique de Kouprine continuait de captiver : et tout chef appréciant le livre pouvait rendre hommage au roman en préparant ce plat original.

Ingrédients :

  • 1 grenade
  • 1 concombre
  • 3 pommes de terre
  • 1 betterave
  • 1 poireau
  • 1 filet de poulet
  • 2 gousses d’ail
  • Noix décortiquées, 2 c. à café
  • 300 g de mayonnaise
  • 2 gouttes de vinaigre
  • 1 c. à café de sel

 

Préparation :


1. Faites cuire le filet de poulet, les pommes de terre et la betterave dans des casseroles séparées. Le filet de poulet et la betterave doivent être cuits pendant 40 minutes, les pommes de terre, pendant 20 minutes. Pendant que ces ingrédients cuisent, coupez le poireau en dés et assaisonnez-le d’une cuillère à café d’eau bouillie et de deux gouttes de vinaigre. L’eau et le vinaigre peuvent également être remplacés par de la sauce soja. Le poireau doit mariner pendant 10 minutes.

2. Pelez les pommes de terre une fois qu’elles sont cuites et râpez-les ajoutant une pincée de sel. Les pommes de terre constitueront la première couche de la salade. Pour conserver la forme originale, disposez un verre au centre du plat. Étalez les pommes de terre râpées autour du verre, et recouvrez-les de mayonnaise ; les couches suivantes doivent être dressées de la même manière.

3. Étalez le poireau mariné sur les pommes de terre et recouvrez de mayonnaise. Émincez le filet de poulet, et ajoutant du sel selon votre goût, puis étalez-le sur la couche de poireau et couvrez de mayonnaise.

4. Pelez le concombre, râpez-le et ajoutez une pincée de sel. Étalez le concombre sur le poulet et couvrez cette nouvelle couche de mayonnaise.

5. Pelez et râpez la betterave. Enfin, râpez l’ail et hachez les noix, mélangez-les à la betterave en ajoutant du sel selon votre goût. Étalez le mélange sur les précédentes couches.

6. Décorez la salade de pépins de grenade recouvrant entièrement toutes les couches précédentes. Maintenant, retirez le verre. Votre salade est prête !

À ne pas manquer