L’alimentation saine gagne du terrain à Moscou

23 novembre 2016 Maria Zantsevitch
Les médias russes regorgent d’articles sur les bienfaits d’une alimentation équilibrée et un mode de vie sain, les moteurs de recherche affichent par milliers les résultats pour la barre d’adresses avec les mots clés « alimentation saine » ou « calcul des calories » sans oublier le fameux « comment maigrir », tandis que les affiches nous présentent partout des corps sculptés et musclés. Les restaurateurs de Moscou restent dans le vent et proposent de nombreux plats succulents qui respectent dans le même temps, les principes d’une alimentation saine.

Les Moscovites lisent de plus en plus souvent la composition des produits qu’ils consomment et optent pour des plats simples et sains. Les restaurants existent aujourd’hui moins pour aiguiser les papilles que pour proposer des produits de qualité bons pour la santé. « Les clients veulent voir dans leurs assiettes des aliments simples, compréhensibles, bons pour la santé, mais en même temps délicieux. Le rôle principal est tenu par le produit et sa qualité. J’ajoute un minimum de sauces et de liaisons, ce qui permet de préserver le goût des ingrédients : pur, frais et naturel », résume le chef de True Cost bar&grill, Artiom Minakov.

Artiom Minakov, le chef de True Cost bar&grill. Crédit : Restaurant True Cost bar&grill

Artiom Minakov, le chef de True Cost bar&grill.

Alexeï Pavlov, le chef du restaurant ERWIN. RivièreMerOcéan. Crédit : Restaurant ERWIN. RivièreMerOcéan

Alexeï Pavlov, le chef du restaurant ERWIN. RivièreMerOcéan.

 
1/2
 

Le public s’est mis à réfléchir : l’attrait esthétique du plat est relégué au second plan et un goût peaufiné à coups d’accompagnements tarabiscotés est entièrement éclipsé. Selon Alexeï Pavlov, le chef du restaurant ERWIN. RivièreMerOcéan, « les clients s’y retrouvent mieux en matière d’alimentation, de produits et de prix. On voit grandir la demande de produits russes, ce qui contribue à l’organisation de la logistique intérieure en permettant de maintenir les prix et de garantir la qualité ».

Sa règle d’or est l’équilibre et le contact avec la réalité. Mangez sain et diversifié, prenez à chaque repas des aliments riches en fibres et en protéines, évitez les sauces, surtout salées et sucrées, n’oubliez pas les bonnes graisses à raison d’un gramme par kilo de poids [huiles vierges et fruits à coque] et sachez qu’il est bon de quitter la table sans être complètement rassasié. Cette sensation se fera sentir un quart d’heure plus tard.

Dînez au moins trois heures avant d’aller vous coucher, toutefois, cette règle ne fonctionne pas si vous vous couchez après 22h00, car le métabolisme ralentit. Remplacez les mets frits à l’huile par des plats rôtis, dorés au grill ou cuits dans l’eau ou à la vapeur. Si vous n’êtes pas prêts à vous priver de dessert, ne faites pas de promesses qui seront trahies dès le lendemain : simplement ne mangez pas de sucré après le repas de midi.

Alexandre Nazarenko, juge de catégorie internationale et entraîneur de la Fédération internationale de musculation et de fitness (IFBB), conseille de commander au restaurant des jus de fruits frais, du poisson, de la viande et de la volaille préparés au grill ou à la vapeur et accompagnés de salade verte, de légumes ou de riz cuit. Vous ne pouvez pas vivre sans pâtes ? Ne vous en privez pas, mais choisissez-les à base de semoule de blé dur. Bonne nouvelle : les œufs peuvent être mangés avec les jaunes.

Maintenant il est temps d’assimiler toutes ces connaissances et d’étudier la carte des restaurants. Voici un menu-modèle !

Le petit déjeuner chez Voronej

Crédit : Restaurant VoronejCrédit : Restaurant Voronej

Le restaurant en propose environ 60 pour le bonheur des amateurs de petits déjeuners copieux et des adeptes du style light. Bonus : vue sur la cathédrale du Christ-Sauveur et sur la vieille rue de Pretchistenka.

Le brunch chez Christian

Crédit : Restaurant ChristianCrédit : Restaurant Christian

Le chef Christian Lorenzini fait lui-même du sport, raison pour laquelle, sans doute, il prépare des entrées légères et bonnes pour la santé, par exemple un cake à l’avocat et au quinoa ou un tofu aux betteraves cuites. Si votre brunch penche plutôt du côté déjeuner, privilégiez les pâtes maison aux sauces simples.

Le déjeuner chez True Cost bar&grill

Crédit : Restaurant True Cost Bar&GrillCrédit : Restaurant True Cost Bar&Grill

Le restaurant propose le filet mignon au prix de revient, la daurade et autres poissons sur grill, toute sorte de salades et une nouvelle version de la vinaigrette russe… Attention, il s’agit d’une salade et non pas d’une sauce !

Le dîner chez ERWIN. RivièreMerOcéan

Crédit : Restaurant ERWIN. RivièreMerOcéanCrédit : Restaurant ERWIN. RivièreMerOcéan

Le soir, il est bon de se concentrer sur le poisson et les fruits de mer. Le restaurant sert tous les mets délicats russes qui vous viendront en tête.

Le cheat meal chez Valenok

Crédit : Restaurant ValenokCrédit : Restaurant Valenok

Pour le cheat meal, courez chez Valenok et commandez des gâteaux à la fraise des bois, au cassis et à l’argousier. Et n’oubliez surtout pas de vous prendre en selfie avec l’objet d’art local : une botte en feutre (valenok, en russe) de 6 mètres, réalisée par l’artiste Valéria Lochak.

Lire aussi :

L’amitié russo-française en mode truffe et malossol

« En France, la question de l’évaluation de la cuisine russe ne se pose plus »

L’Éclair de Génie d’un pâtissier français à Moscou

Droits réservés
+
Suivez-nous sur Facebook