Les propositions de Carême des restaurants de Moscou

service de presse
Précédant la fête de Pâques, le Grand Carême est la plus longue période d’abstinence de consommation de certains produits dans la religion orthodoxe. En 2016, il se déroule du 14 mars au 30 avril. Pendant le carême, il faut renoncer à la viande, aux produits laitiers et aux œufs, au poisson et aux fruits de mer, ainsi qu’au chocolat, confiseries et boissons alcoolisées. Pendant cette période, les meilleurs restaurants de Moscou proposent des menus spéciaux qui en font un paradis pour végans.

1. Le Café Pouchkine

Cru00e9dit : Cafu00e9 Pouchkine
Cru00e9dit :Cafu00e9 Pouchkine
 
1/2
 
Pendant le carême, l’un des plus célèbres restaurants de cuisine russe au monde avec des filiales à Paris et à Londres met l’accent sur les salaisons appréciées par les aristocrates de la Russie tsariste – concombres à l’aneth, tomates aux herbes, champignons et choucroute.

Le Pouchkine propose également un potage aux concombres salés et aux champignons et une soupe au choix servie avec des boulettes de pain. En plat principal, du sarrasin aux champignons et de l’orge perlé à la tomate. L’absence de viande peut être compensée par des raviolis aux champignons, alors que la salade de roquette et le ragout de légumes apporteront les vitamines nécessaires. Pour se passer du chocolat, on peut déguster en dessert de la guimauve, du pain d’épices au miel et des baies fraîches.

2. Dr Jivago

Crédit : Dr Jivago

Pendant le carême, ce grand café avec vue sur Kremlin, installé au rez-de-chaussée de l’hôtel National, régale ses clients avec des variations sur des recettes classiques, dont la bouillie de millet au potiron et aux cèpes ou le sarrasin aux navets et aux câpres.

Les amateurs de l’exotisme russe apprécieront la choucroute et les concombres salés, mais le bortsch aux cerises occupe une place de choix sur la carte. Parmi les plats principaux, l’on retrouvera des plats tout aussi exquis, mais avec un caractère russe : de tendres croquettes de carottes, du chou farci aux champignons aromatisés et des oreillettes aux pommes de terres.

Le « roi » des desserts du carême – le gâteau à la citrouille – est servi au Dr Jivago avec du thé aux fruits ou de la tisane.

3. Cantinetta Antinori

Crédit : Cantinette Antionori

Le restaurant italien Cantinetta Antinori est la maison de la cuisine toscane à Moscou. Bien que la région de Toscane affectionne les plats à base de viande ou de poisson, le restaurant moscovite a enrichi sa carte avec une offre pour le carême. Celle-ci comprend une pizza au caviar d’aubergines, des croquettes de pomme de terre aux cèpes et un velouté aux asperges. Pour terminer le repas, la Cantinetta propose de l’ananas caramélisé aux épices servi avec de la glace au soja.

4. Hachapuri

Cru00e9dit : Hachapuri
Cru00e9dit : Hachapuri
 
1/2
 
La cuisine géorgienne est l’une des plus viandardes au monde. Pourtant, la carte du restaurant propose une multitude de plats aux légumes et légumineuses pour les amateurs de jeûne : lobio de haricots rouges chaud ou froid, ou encore les khinkalis (genre de raviolis) au potiron, pommes de terre ou champignons. Le khatchapouri (genre de beignet) aux épinards et à la coriandre a été baptisé la « pizza du XXIe siècle » par les propriétaires du restaurant, alors que les grandes tablées sont toujours garnies de salaisons et d’herbes et légumes frais. 

Pour l’un des plats géorgiens les plus populaires, le pkhali (des boulettes de différentes saveurs), le chef cuisinier a opté pour la betterave, les aubergines ou les épinards, alors que les noix rendent le plat plus nourrissant. C’est pourquoi le pkhali est un incontournable pour les végétariens ou ceux qui font le carême. Pour le bonheur des  gourmands, le restaurant propose de la tchourtchkhela aux noisettes (noisettes enfilées et trempées dans du jus de raisin mélangé avec de la farine), des bonbons aux noix et du pelamuchi de raisin (gelée épaisse à base de jus de raisin).

5. Anatoly Komm for Raff house

Cru00e9dit : Raff House
Cru00e9dit : Raff House
 
1/2
 
Cette maison de grande cuisine d’auteur est le paradis des gourmets aguerris. Le chef cuisinier Anatoly Komm, l’unique Russe qui figure dans le guide Michelin avec le restaurant moscovite Varvary, expérimente constamment avec les nouvelles saveurs et technologies.

L’offre « Cuisine verte » est toujours disponible et renouvelée selon les produits de saison. C’est elle qui attire l’attention des végans et de ceux qui jeûnent. Les carottes au caviar et à la crème de brocoli sont l’un des plus beaux plats de Raff House. Le steak de laitue est une autre invention « verte » du chef. Cette « réalisation virtuose du plus simple » a valu à Komm les louanges de la revue Der Feinschmecker, influent magazine allemand destiné aux gourmets.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.