Les personnalités de la culture les mieux rémunérées par l’État russe

Konstantin Chalabov/RIA Novosti
Les déclarations de revenus pour 2016 des personnalités de la culture (et des membres de leurs familles) qui travaillent dans les théâtres, musées, orchestres et autres établissements publics sont divulguées sur le site du ministère de la Culture de Russie. RBTH a décidé de s’intéresser à la fortune des personnalités de la culture russe rémunérées par l’État.

Valéry Guerguiev

Crédit : Konstantine Tchalabov / RIA NovostiCrédit : Konstantine Tchalabov / RIA Novosti

Le directeur artistique du Théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg et l’un des chefs d’orchestre les plus en vue de la scène classique s’est retrouvé tête de liste des célébrités les mieux payées. Selon sa déclaration, les revenus de Valéry Guerguiev se sont élevés l’année dernière à quelque 2,4 millions d’euros.

Toutefois, le journal Kommersant fait remarquer que cette somme ne comprenait pas ses cachets et se baisait sur son salaire annuel au Théâtre Mariinski. Le maestro russe, qui réalise des tournées dans le monde entier, y compris sur de prestigieuses scènes de France, possède deux voitures, trois terrains dont le plus grand a une superficie de 29 215 m2, ainsi que six appartements d’une superficie moyenne de 200 m2. 

Officier de la Légion d'honneur, le maestro est citoyen des villes françaises de Lyon, de Toulouse.

Lev Dodine

Crédit : Vladimir Pesnya / RIA NovostiCrédit : Vladimir Pesnya / RIA Novosti

La deuxième place revient à un autre Saint-Pétersbourgeois, le grand metteur en scène Lev Dodine, directeur du Théâtre Maly de la ville. Son revenu est d’environ 1,8 million d’euros.

Ses spectacles ont été à l’affiche d’une trentaine de pays. Il s’est notamment fait connaître avec son Elektra de Strauss au Festival de Pâques de Salzbourg et pour ses mises en scène dans des théâtres de Florence et d’Amsterdam. À l’Opéra de Bastille, il a mis en scène sa vision de la légendaire Dame de pique

Lev Dodine a été nommé officier de l’Ordre des Arts et des Lettres par le ministère de la Culture français et a été décoré de l’Ordre de l’Étoile d’Italie au grade de Commandeur.

Vladimir Spivakov

Crédit : Mikhail Dzhaparidze / TASSCrédit : Mikhail Dzhaparidze / TASS

Le directeur artistique et chef de l’Orchestre national philharmonique de Russie a gagné en 2016 environ 1,2 million d’euros. Il est propriétaire de deux terrains d’une superficie de 2 000 m2 chacun et de deux appartements, l’un en Russie et l’autre en France, où il assure depuis 1999 les fonctions de directeur artistique du Festival international de Colmar.

Oleg Tabakov

Crédit : Vladimir Fedorenko / RIA NovostiCrédit : Vladimir Fedorenko / RIA Novosti

L’acteur et réalisateur soviétique de légende, aujourd’hui directeur du théâtre MKhT Tchékhov, a cité dans sa déclaration le chiffre d’un million d’euros. Détenteur des insignes de la Légion d’honneur et directeur de son propre théâtre à Moscou, baptisé Tabakerka, Oleg Tabakov possède deux terrains de 1 500 m2 chacun et trois appartements en Russie.

Loin du million

Les autres personnalités de la culture russe connues à l’étranger sont loin des sommes avoisinant le million d’euros. Ainsi, le directeur du musée de l’Ermitage, Mikhaïl Piotrovski, a gagné 236 000 euros, le directeur général du Bolchoï, Vladimir Ourine, a touché 132 000 euros et la directrice des musées du Kremlin Elena Gagarina (la fille du premier homme à avoir effectué un vol dans l’espace, Youri Gagarine) a reçu un peu plus de 200 000 euros.

Lire aussi : 

Combien gagne le président russe?

La « dolce vita » des entreprises publiques russes sous le feu des critiques

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.