Le théâtre Bolchoï en quête de jeunes chorégraphes

Le ballet "Vieilles tombantes" avec la chorégraphie d'Alexeï Ratmanski et la participation d'Andreï Merkuryev présenté dans le cadre de l'Atelier de nouvelle chorégraphie en 2007.

Le ballet "Vieilles tombantes" avec la chorégraphie d'Alexeï Ratmanski et la participation d'Andreï Merkuryev présenté dans le cadre de l'Atelier de nouvelle chorégraphie en 2007.

Alexander Saverkin/TASS
L’ancien directeur artistique du théâtre Bolchoï Sergueï Filine dirige désormais le nouvel Atelier de jeunes chorégraphes. Le Bolchoï souhaite former ses propres talents et inviter des stars mondiales du niveau de Wayne McGregor et Paul Lightfoot.

Le 1er mars 2016, Vladimir Ourine, directeur du théâtre Bolchoï, a annoncé la création de l’Atelier sous la direction de Filine aux journalistes. Il a également indiqué que le théâtre envisageait d’inviter de grands chorégraphes étrangers contemporains à y enseigner, sans toutefois citer de noms.

Sergueï Filine, pour sa part, a affiché son enthousiasme à l’égard de ce nouveau projet, mais n’a pas souhaité dévoiler les détails à ce stade. « Revenons sur ce sujet d’ici quelque temps, quand nous aurons des projets intéressants à présenter », nous a enjoint le directeur artistique.

Le caractère mystérieux des réponses des responsables du théâtre montre que cette décision, prise il y a de nombreuses années par toutes les troupes de ballet du monde, semble être une idée très aventureuse pour le Bolchoï, même au XXIe siècle.

Comment organiser la création

Le Bolchoï a toujours ressenti un manque aigu d’idées artistiques et de nouveaux auteurs. Le chorégraphe Alexeï Ratmanski, qui a dirigé le ballet du Bolchoï de 2004 à 2009, a déjà cherché à remédier à cette situation. Dès la première année de son travail au Bolchoï, il y a créé un Atelier de nouvelle chorégraphie et a invité à y participer les artistes du Bolchoï, mais également tous ceux qui souhaitaient mettre des ballets en scène. 

Les spectacles des jeunes chorégraphes ont alors réuni des corps de stars mondiales comprenant notamment Andreï Merkouriev, Ekaterina Kryssanova ou encore Vladislav Lantratov. La danseuse étoile Marianna Ryjkina y a participé comme danseuse et comme chorégraphe.

Parmi les jeunes auteurs, les critiques ont alors salué Ivan Ourbane, danseur du Ballet de Hambourg, et Viatcheslav Samodourov.

Avec le changement de direction du ballet, l’Atelier a fermé ses portes. Arrivé au poste de directeur, Ourine a relancé l’idée, sans parvenir à la mettre en œuvre, car le projet n’avait pas de scène. Disposant de deux scènes à Moscou, le théâtre était dénué de lieu pour produire les jeunes chorégraphes.

Un art qui ne s’enseigne pas

Le théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg a créé ses Ateliers il y a seulement quatre saisons, lors du Festival international de ballet, et a vu son répertoire s’enrichir considérablement. Ainsi, Choreographic Game 3x3 d’Anton Pimonov a été présenté au Mariinsky, puis en tournée à Baden-Baden et à New York.

Mais c’est le chorégraphe Vladimir Varnava qui a rencontré le plus grand succès grâce aux Ateliers. Il a été invité par Jean-Christophe Maillot à mettre en scène un spectacle pour la troupe de danse des Ballets de Monte-Carlo. L’explication est simple : Maillot et Benjamin Millepied (L.A. Dance Project), qui dirigeait alors le ballet de l’Opéra de Paris, étaient parmi les spectateurs lors de la présentation des spectacles des membres des Ateliers au Mariisnky.

Choreographic Game 3x3 Source : Natasha Razina / State Academic Mariinsky TheatreLe ballet "Choreographic Game 3x3". Source : Natasha Razina / Théâtre Mariinsky

Iouri Fateïev, actuel directeur de la troupe de ballet du Mariinsky, estime qu’il est « impossible d’enseigner la mise en scène, mais on peut offrir une scène et inviter les spectateurs pour permettre aux chorégraphes de montrer leurs œuvres. La réputation des théâtres comme le Bolchoï ou le Mariinsky permet d’attirer l’attention aux débutants et donne un coup de pouce aux jeunes metteurs en scène ».

Parmi les chorégraphes étrangers qui collaborent activement avec le Bolchoï, Vladimir Ourine a souligné Jean-Christophe Maillot, Wayne McGregor, Iouri Posokhov, Paul Lightfoot, Sol Leon et Christopher Wheeldon. Si les maîtres ont la possibilité de voir et de commenter les œuvres de leurs jeunes collègues, l’Atelier aura rempli les objectifs fixés.

La danseuse Marianna Ryjkova, qui se produit en tant que chorégraphe sur de nombreuses scènes, explique que sa vision de la danse a changé après une collaboration avec Mats Ek, lorsqu’elle a participé à la mise en scène de son ballet Appartement au Bolchoï : « Observer de ses propres yeux une approche personnelle, différente de celles auxquelles on est habitués, est une grande chance tant pour les danseurs que pour les chorégraphes »

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.