L’URSS des années 30 via l’objectif d’une photographe américaine

Margaret Bourke-White/MAMM/MDF/russiainphoto.ru
Photographe légendaire, Margaret Bourke-White a été la première représentante américaine de sa profession à visiter l’URSS, pendant les années 1930. Elle a dévoilé à l’Occident de grands sites industriels, mais aussi des scènes de la vie quotidienne du peuple soviétique, des paysages, des visages. Elle a réussi à dresser un portrait vivant et assez exhaustif de l’URSS à son aube.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Avant tout, Margaret s’est rendue à Moscou, capitale de l’État soviétique, où elle a immortalisé la vie des bolcheviks, mais a aussi jeté un regard dans les coulisses du théâtre du Bolchoï.

Un hôpital pédiatrique à Moscou. Dans l’attente d’une consultation
Enfants de bolcheviks dans une maternelle. Usine automobile AMO (future ZIL)
Conductrice de tramway à Moscou
Marina Semenova, Prima ballerina du Bolchoï

La photographe a également porté un intérêt pour la vie de village, ce qui a donné lieu à une série de photographies prises dans la province.

Margaret s’est rendue en Géorgie, patrie de Joseph Staline, et y a réalisé des photos uniques de la mère et de la grand-mère du « petit père des peuples ».

Mtskheta, ancienne capitale géorgienne
Ekaterina Djougachvili, mère de Staline
Aux portes de l’Asie. Village de Magnitnaïa (aujourd’hui Magnitogorsk, dans le Sud de l’Oural)

Elle est allée dans les usines, a vu le chantier de la centrale hydroélectrique du Dniepr, a visité l’Oural et a réalisé d’incroyables clichés de l’industrialisation soviétique. Ces usines, chantiers et portraits vibrants d’ouvriers lui apporteront une gloire aux États-Unis.

Construction d’un haut fourneau au Combinat métallurgique de Magnitogorsk, dans l’Oural
Camarade Mikhaïl, maçon sibérien
Usine de tracteurs de Stalingrad (aujourd’hui Volgograd)
Hugh Cooper, ingénieur américain et consultant en chef de la société de construction Dneprostroï

Dans cet autre article, découvrez les portraits photographiques d’authentiques travailleurs de l’Extrême-Orient russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies