Les Jeux olympiques de Moscou dans les affiches d’artistes des quatre coins du monde

Collection du Musée de Moscou
C’est avec envergure que l’Union soviétique s’est lancée dans la préparation des premiers (et uniques) Jeux olympiques tenus sur son territoire. Notamment, une énorme quantité d’affiches créées par les meilleurs peintres et illustrateurs soviétiques et internationaux a vu le jour.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Dès la moitié des années 1970, lorsque la Moscou soviétique a été retenue comme ville hôte des Jeux olympiques d’été 1980, la maison d’édition Plakat a commencé à sortir des publications dédiées à cet événement sportif et, en même temps, à diffuser des affiches publicitaires dans les pays amis, et ce, par le biais de maisons d’édition étrangères.

En 1978, un large concours international d’affiches pour les Jeux olympiques a été lancé et plus de 5 000 œuvres d’artistes originaires de 45 pays du monde ont été envoyées à Moscou. Celles qui ont été retenues ont été par la suite imprimées en grand tirage, aussi bien en URSS qu’à l’étranger. En voici quelques-unes.  

Hideo Kawazu, Shigeo Matsumoto, Harutomo Isinosawa, Ken Kishimoto (Japon)

Martin Krastev (République populaire de Bulgarie)
Garegin Burnuchyan (Tbilissi, URSS)
Karol Sliwka (République populaire de Pologne)
Geoffrey N. Rugless (Australie)
Viktor Potapov (Moscou, URSS)
Félix Beltran (Cuba)

Martin Motolochn, Miroslav Lotka (République socialiste tchécoslovaque)
Martino Gerevini (Italie)
Sergueï Tchernov (Yalta, URSS)
Radivoje Milutina Jugovic (Yougoslavie)
Jutta Damm-Fiedler, Jochen Fiedler (RDA)
Viktor Poudakov (Moscou, URSS)
Yadamsurengiyn Urzhineye (Mongolie)
Viatcheslav Davydov (Moscou, URSS)
Jose F. Datuin (Philippines)
Fernando Cabrellos Braga (Pérou)

Dans cet autre article, nous vous révélons dix faits intéressants au sujet de ces JO de 1980.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies