L’art et le confinement: la parodie des œuvres mondiales ne ternit pas en Russie

Dionysos, de Joachim Wtewael

Dionysos, de Joachim Wtewael

Alexandra Ergazina
Lorsque vous ne savez plus comment vous occuper durant le confinement, votre imagination s’active comme jamais. En cette période, de plus en plus de Russes essaient d’imiter chez eux, dans la réalité, les scènes de toiles célèbres. Et c’est plus qu’amusant.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

La Jeune Fille à la perle, de Johannes Vermeer

Diptyque Marilyn, d’Andy Warhol

Ivan le Terrible et son fils Ivan, d’Ilya Répine

La Princesse cygne, de Mikhaïl Vroubel

Le cavalier frais, de Pavel Fedotov

Femme nue vue de dos, de Pablo Picasso

Guernica, de Pablo Picasso

Prémonition de la guerre civile, de Salvador Dali

La Persistance de la mémoire, de Salvador Dali

Carré noir, de Kazimir Malevitch

Coupeur de foin, de Kazimir Malevitch

L'Apothéose de la guerre, de Vassili Verechtchaguine

Souviens-toi, de Nicolas Roerich

Un garçon avec son chien, de John George Brown

La Création d'Adam, de Michel-Ange

La Petite Fille au ballon, de Banksy

La Dame à l’hermine, de Léonard de Vinci

La Naissance de Vénus, de Sandro Botticelli

Autoportrait, de Frida Kahlo

En suivant ce lien, découvrez d’autres créations de Russes dans le cadre de ce challenge.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies