Que réservent les Journées du livre russe et des littératures russophones 2020 à Paris?

Les œuvres littéraires russes d’hier et d’aujourd’hui seront à l’honneur dans la capitale française en ce début février. Un événement à ne pas manquer!

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Paris accueillera ce week-end, les 8 et 9 février, les Journées européennes du livre russe et des littératures russophones, où se donneront rendez-vous écrivains, traducteurs, spécialistes et autres amateurs de la culture russe.

Diverses animations seront en cette occasion proposées aux visiteurs, qu’il s’agisse de séances de dédicace, de conférences, d’une présentation des classiques russes des XIXe et XX siècles, ou encore de tables rondes consacrées aux héros et antihéros de la littérature russe moderne, aux perspectives s’ouvrant aux jeunes écrivains de Russie ou aux spécificités de la traduction poétique depuis le russe vers le français. Parmi les grands noms figurant sur la liste des participants l’on retrouve ainsi notamment celui des auteurs Lioudmila Oulitskaïa, Zakhar Prilepine, Andreï Guelassimov et Dina Roubina.

Aussi, tandis que seront introduits au public 16 nouveaux ouvrages rédigés tant par des Russes que des Français, cet événement sera également le théâtre de la remise du XIVe prix Russophonie, qui se tiendra samedi soir et récompensera la meilleure traduction du russe vers le français pour une œuvre publiée la même année.

Prétendront par conséquent à ce titre Anne Coldefy-Faucard pour la traduction de Manaraga de Vladimir Sorokine (éditions l’Inventaire), Hélène Henry-Safier pour la traduction de Le corps revient de Maria Stepanova (Nouvelles éditions Place), Emma Lavigne pour Zahhâk, le roi serpent de Vladimir Medvedev (éditions Noir sur blanc), Myriam Odayski pour Pérégrinations,1723-1747 de Vassili Grigorovich-Barski (éditions des Syrtes) et Anne-Marie Tatsis-Botton pour Mon siècle, ma jeunesse d’Anatoli Mariengof (Noir sur blanc).

>>> Festival Saisons russes: le meilleur de la culture russe à découvrir en France

En outre, dimanche sera organisée une présentation du Pont créatif entre la Russie et la France : Les Saisons russes 2020 en France. Le marathon culturel des Saisons russes, mis sur pied par le ministère russe de la Culture et regroupant plus de 400 événements, se déroulera tout au long de l’année en France, en Belgique et au Luxembourg.

Pour rappel, nées en 2010, les Journées européennes du livre russe et des littératures russophones, organisées annuellement par l’association France-Oural à la mairie du Ve arrondissement de Paris, s’imposent aujourd’hui comme la plus importante manifestation littéraire russe du Vieux Continent.

Pour plus d’informations pratiques, n’hésitez pas à consulter le site de l’événement en cliquant ici.

Dans cet autre article, nous vous présentions douze romancières contemporaines de Russie à connaître à tout prix.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies