Bouddhistes de Russie: la renaissance d'une ethnie et de ses traditions

La république de Kalmoukie est un territoire méconnu du Sud-Ouest de la Russie. Il s’agit en réalité de la seule région bouddhiste d’Europe, ce qui sous-entend une culture et des traditions bien particulières. Longtemps réprimée, cette singularité fait à présent la fierté du peuple kalmouk, qui n’hésite aujourd’hui pas à perpétuer un héritage d’une grande richesse.

Le tiers de la population de la Kalmoukie (région du sud de la Russie) a été déporté pendant la terreur de Staline. Toutes les religions ont été persécutées sous le pouvoir soviétique, mais le bouddhisme a subi une destruction presque totale.

En 1941, tous les monastères et temples bouddhistes ont été fermés ou détruits, les membres les plus éminents de l'élite bouddhiste (moines de haut rang, experts de la doctrine bouddhiste) ont été exécutés ou ont disparu dans les camps de concentration.

Une seconde vague de répression a eu lieu en 1943, quand environ un tiers des Kalmouks ont été enlevés de leurs maisons et envoyés en Sibérie.

Une ère de renaissance a débuté en Kalmoukie, la seule république bouddhiste en Europe. De nombreux jeunes sont intéressés par la préservation de la langue et des traditions nationales. Des cours de langue nationale gratuits sont donnés à la Burkhan Bakshin Altan Sume (La Demeure d'or du Bouddha Shakyamuni), le principal temple bouddhiste de la région.

Les dirigeants bouddhistes kalmoukes disent qu’aujourd'hui leurs efforts ne consistent pas seulement à reconstruire les temples, mais aussi à faire renaître la mentalité et la culture bouddhistes kalmoukes, ainsi que l'éthique humaine laïque de base comme la compassion, l'amour, la gentillesse et le pardon.

Au cours des dernières années, un festival de tulipes a eu lieu à l'extérieur d'Elista, la capitale régionale, à l'époque de la floraison des tulipes. Les musiciens et invités venaient de tous les coins de la région pour assister à la fête.

Même les plus anciennes traditions se marient ostensiblement avec les technologies modernes. Ainsi, on trouve une connexion Wi-Fi pour les visiteurs du festival au beau milieu de la steppe.

Les tulipes sont une source de fierté en Kalmoukie : de vastes champs de fleurs sont disséminés dans tout le pays et même la danse nationale kalmouke ressemble à des fleurs de tulipe qui se balancent dans le vent.

Des moines bouddhistes du Tibet ont créé des mandalas dans le Burkhan Bakshin Altan Sume.

Le cœur de ce temple est une statue de Bouddha en or de 8 mètres de haut - la plus grande d'Europe.

Afin de poursuivre votre voyage dans cette envoutante région, n'hésitez pas à vous diriger vers cette autre publication.

Les droits sur ces publications sont la stricte propriété du journal Rossiyskaya Gazeta.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies