À Moscou, une nouvelle flèche pour une tour de Staline

Mikhail Japaridze/TASS
La nouvelle flèche rénovée qui surmonte le siège du ministère des Affaires étrangères de Russie a récemment été dévoilée. L'histoire de son prototype remonte à 1951, lorsque Joseph Staline a ordonné de dresser une flèche sur le bâtiment qui paraissait trop américain à son goût. La flèche érigée à la hâte était fragile mais a tenu jusqu'en 2017, quand elle a été finalement remplacée par une nouvelle structure moderne.

Depuis près d'un an, le bâtiment où la politique étrangère de la Russie se décide était en travaux: la vieille flèche a été démontée et le sommet du bâtiment a été recouvert d’échafaudages.

Étonnamment, le plan original du bâtiment avait été approuvé sans aucune flèche. Plus tard, la superstructure a été ajoutée au-dessus du gratte-ciel de Staline.

La légende raconte que Joseph Staline était mécontent du fait que ce bâtiment historique créé conformément à sa volonté ressemblât aux gratte-ciel américains.

Le bâtiment n'a pas été conçu pour accueillir une structure sur le dessus, cependant, les architectes ont dû assembler la flèche à partir de matériaux légers et fragiles afin que son poids ne nuise pas à la structure principale.

Avec le temps, la construction instable s’est considérablement affaiblie et avait un besoin urgent de rénovation.

L'ancienne flèche a été retirée et coupée en petits morceaux qui ont ensuite été remis aux journalistes du corps de presse du ministère.

La nouvelle superstructure, plus durable et dotée d’une nouvelle flèche sur le dessus, a été dévoilée récemment.

Le haut du bâtiment semble maintenant étranger à la structure car sa couleur diffère en tonalité avec le bâtiment principal.

Les architectes affirment cependant que la couleur de la nouvelle structure harmonisera avec celle du bâtiment principal en un an.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.