Célébrer le Nouvel An à la russe

Les cadeaux ne sont pas disposés dans des chaussettes accrochées au-dessus de la cheminée, mais déposés sous l’arbre qui règne à la fête. Crédit : Itar-Tass

Les cadeaux ne sont pas disposés dans des chaussettes accrochées au-dessus de la cheminée, mais déposés sous l’arbre qui règne à la fête. Crédit : Itar-Tass

Les salades doivent être servies dans des bassines, les cadeaux disposés sous le sapin, et le Père Noël russe accompagné de sa petite fille, plutôt que d’elfes. La Russie d'Aujourd'hui a détaillé le programme des festivités du Nouvel An russe heure par heure.

Et bien, vous avez décidé de fêter le Nouvel An à la russe. Sachez que la tâche n’est pas aussi simple qu’elle puisse paraître au premier abord. Vous ne pourrez vous en sortir uniquement en buvant quantités de vodka (bien que cela soit inévitable). Vous devrez également effectuer une série d’actes sacrés pour tous les Russes et suivre certaines traditions qui peuvent paraître absurdes, mais sont respectées à la lettre.

17.00, 31 décembre – Mettre les cadeaux sous le sapin. En Russie, le Nouvel An vient avant Noël (célébré le 7 janvier), aussi c’est au moment du Nouvel An que l’on offre les cadeaux. Ils ne sont pas disposés dans des chaussettes accrochées au-dessus de la cheminée, mais déposés sous l’arbre qui règne à la fête.

18.00 – Préparer les salades dans la cuisine. Les Russes préparent des quantités inimaginables de salades pour le Nouvel An. Parfois, il n’y a pas assez de récipients assez grands dans la maison, alors les salades sont servies dans des bassines. Il y a toujours eu une part de vérité dans cette blague, aussi le terme « bassine » s’applique désormais à tous les récipients dans lesquels on sert la salade. Les salades russes classiques du Nouvel An sont la salade « Olivier » et le « Hareng sous un manteau de fourrure ».

N’oubliez pas d’acheter des mandarines. Le parfum de mandarines en Russie est traditionnellement associé au Nouvel An. En URSS, les mandarines venaient d’une des républiques soviétiques, l’Abkhazie, elles étaient mures juste en décembre et devenaient ainsi un incontournable de la décoration de toutes les tables du réveillon.

19.00 – Accueillir les invités. Le Nouvel An est, sans doute, la plus grande fête familiale en Russie. La famille est réunie autour de la table, souvent les gens viennent exprès d’autres régions pour fêter le réveillon avec leur famille.

20.00 – Revêtir le costume du Père Noël russe, Ded Moroz, et sa petite fille Snegourotchka. Personne ne sait où sont disparus les parents de Snegourotchka, mais c’est la petite fille de Ded Moroz et elle remplace avec succès tout un peloton d’elfes de Noël. Dans les familles russes, ce couple se charge du divertissement pour les petits. Habituellement, les enfants doivent se mettre debout sur une chaise et raconter un poème en échange d’une gourmandise sucrée. Vous pouvez engager un Ded Moroz et une Snegourotchka auprès d’une agence, les acteurs viendront chez vous et présenteront plusieurs scènes drôles, mais il est bien plus agréable de déguiser papa et maman. Il existe même une blague russe sur les trois phases dans la vie d’un homme : « Tu crois au Ded Moroz, tu ne crois plus au Ded Moroz, tu es Ded Moroz ».

Dessin animé sur  Ded Moroz et Snegourotchka

21.00 – Allumer la télévision. Malheureusement (ou heureusement), vous ne pourrez regarder toutes les émissions qui réjouissent (ou torturent) les Russes sur les chaînes de télévision locales. Toutefois, grâce à YouTube, vous pouvez désormais regarder les films que les Russes regardent tous les ans sous-titrés en anglais. Par exemple, Ironia Soudby (« L’ironie du sort ») - une histoire d’un simple soviétique Génia Loukachine qui, après une forte consommation d’alcool dans une bagna avec ses amis, embarque dans un avion qui l’amène de Moscou à Saint-Pétersbourg. Là il force, par erreur, la porte d’un appartement qui n’est pas le sien mais se trouve à la même adresse que sa propre adresse moscovite et y trouve l’amour de sa vie.

Ironia Soudby. Épisode 1 sous-titrée en anglais

23.50 – Ecouter les vœux du président russe. L’allocution préenregistrée du président dans laquelle il fait le bilan de l’année et adresse ses vœux aux Russes était auparavant un secret bien gardé jusqu’au moment de sa diffusion. Désormais, grâce à YouTube et aux régions russes éloignées où le Nouvel An arrive 7 heures plus tôt, la plupart des Russes regardent l’allocution sur Internet, dans la journée. Mais ils allument invairablement la télévision 10 minutes avant minuit.

Vous pouvez facilement trouver la dernière allocution présidentielle le 31 décembre, ou bien regarder celle de l’année dernière.


 

0.00 – Déboucher le champagne au son des carillons de la tour Spasskaïa du Kremlin et de l’hymne national russe. Les carillons sonnent pendant une minute – durant ce temps, il faut réussir à déboucher la bouteille, remplir les coupes et trinquer avec les proches au 12e battement de l’horloge. Les Russes peaufinent cet art des années durant, nous vous conseillons de faire plusieurs essais avant les festivités pour un meilleur effet final.

0.10 – Tenter en vain de joindre vos proches et amis, car le réseau est saturé. Dans votre pays vous parvenez, peut-être, à joindre vos correspondants, mais ce n’est pas le cas en Russie les premières minutes de la nouvelle année – chaque année les opérateurs mobiles mettent de nouveaux équipements en service afin de satisfaire l’immense demande du réveillon, mais chaque fois, leurs prévisions sont dépassées.

1.00 – Lancer des feux d’artifice dans la rue. Si en France la canonnade gronde le 14 juillet, en Russie « l’assaut » est lancé au Nouvel An. L’administration municipale tente d’encadrer ce divertissement non sans danger, en installant, par exemple, des aires spéciales pour les feux d’artifice, mais personne ne peut empêcher les Russes de lancer deux-trois « chandelles romaines » dans leurs propres cours.

15.00, 1 janvier – Se réveiller et constater avec joie qu’il reste plein de salades dans les « bassines ».

Les rues de Moscou le 1er janvier

 

 

Et vous comment allez-vous célébrer le Nouvel An 2014 ? Donnez-nous votre avis en tweetant @larussie #nouvelan


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies