Savoir est pouvoir: comment l’URSS promouvait les sciences par le biais d’affiches de propagande

Les Soviétiques accordaient une grande importance à la science, considérant qu’elle était l’outil clef pour l’édification du communisme. Aussi, n’hésitaient-ils pas à en faire la promotion au travers d’affiches de propagande, dont voici quelques exemples.

Science et communisme sont inséparables. Octobre [1917] a ouvert la voie vers le cosmos.

L’URSS vouait un véritable culte à la science, dont le prestige était exceptionnellement haut, tandis que les scientifiques jouissaient d’un respect considérable. Cela était principalement dû au fait que le marxisme était l’idéologie dominante de l’État bolchévique et que ce courant de pensée était qualifié de « scientifique ». Les universités du pays enseignaient d’ailleurs le « communisme scientifique ».

Par la plume de l’ouvrier correspondant et la lumière de la science, démasquez les éléments sectaires.

La vision mondiale du peuple soviétique était basée sur la raison et la science, et apparaissait par conséquent opposée à la religion, qui prédominait en Russie impériale.

Gloire aux travailleurs de la science et de l’ingénierie soviétiques !

La science constituait une part cruciale du programme éducatif. Peu après avoir pris le pouvoir, les bolcheviks ont ainsi commencé à combattre l’analphabétisme et à répandre des notions s’appuyant sur la science.

Un travailleur scientifique sur quatre dans le monde est soviétique

Immédiatement après la Révolution de 1917, les Soviétiques se sont mis à ouvrir des instituts de recherches. Rien qu’en 1918-1919, ils ont ainsi créé 33 établissements scientifiques de ce type. Le premier d’entre eux a, pour information, été l’Institut Platinum (établi en avril 1918). De cette manière, si en 1923 le pays comptait 56 instituts de recherches, en 1929, ils étaient d’ores et déjà au nombre de 406.

Gloire aux chimistes soviétiques !

La science a été un facteur clef dans la percée technologique ayant eu lieu en URSS à partir des années 1930, une période d’industrialisation fulgurante. Au milieu de cette décennie, les fonds alloués à la recherche scientifique ont par exemple été multipliés par 8,5 fois en comparaison avec la fin des années 1920. À la fin des années 1930, les Soviétiques avaient entièrement développé et achevé leurs infrastructures scientifiques qui avaient commencé à apparaitre en Russie dès le XVIIIe siècle.

L’atome pour le monde !

L’URSS accordait beaucoup d’importance à la promotion de la connaissance scientifique, notamment auprès de la jeunesse. Dans les années 1920, des magazines, tels que Savoir est Pouvoir et Jeune Naturaliste, ont ainsi vu le jour. Des clubs scientifiques ont également été fondés afin de démocratiser la science au sein de la population.

Le jour de la propagande soviétique. La connaissance pour tout le monde !

Au début des années 50, l’organisation Savoir a été créée et a par la suite accueilli des milliers d’activistes, dont le but principal était la promotion de la science. « Savoir » a également publié de nombreux ouvrages et brochures destinés à encourager la croissance de l’esprit scientifique de la nation.

Gloire à la science soviétique ! Gloire à l’homme soviétique, le premier cosmonaute !

Le programme spatial soviétique, et notamment le lancement de Spoutnik et le premier vol de Gagarine, a fortement stimulé la popularité de la science en Union soviétique. Le sujet des exploits spatiaux nationaux a, comme vous pouvez le constater dans cet autre article, été immensément popularisé par le biais d’affiches.

Le pouvoir et le futur du pays reposent dans l’union de la production et de la science

En dépit de l’évident progrès scientifique atteint, l’économie soviétique hautement bureaucratique n’était souvent pas en mesure de développer correctement les innovations conçues par les chercheurs. Cela a d’ailleurs été l’une des principales raisons de la stagnation du pays dans les années 60. Néanmoins, les autorités insistaient constamment sur le besoin de lien entre la science et la production industrielle.

Autre sujet de propagande en URSS, découvrez dans cet autre article des affiches soviétiques prônant l’activité sportive.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies