Ces citations russes devenues proverbiales

Domaine public, V.Khmelnitsky
Ces citations et extraits de la littérature russe classique font désormais partie intégrante de notre discours quotidien. Mais ce ne sont pas des proverbes et ils ont un auteur. Voici notre petit guide des citations russes les plus utilisées.

1. « Mon oncle, quel homme digne… »

Alexandre Pouchkine

En russe : « Мой дядя самых честных правил »

Quand est-il utilisé ?

Pour qualifier quelqu'un qui se considère comme une norme morale pour tous.

Pourquoi est-il si populaire ?

Les premières lignes d'Eugène Onéguine, un roman en vers de Pouchkine, sont prononcées par les Russes depuis le XIXe siècle : « Mon oncle, quel homme digne, / Même à l’article de la mort / Forçait le respect / Et ne pouvait rien inventer de mieux ». Considéré comme le « roman russe ultime », Eugène Onéguine regorge d'autres citations maintenant utilisées dans le discours quotidien en russe.

2. « L’âme du poète n’a pas supporté / Les blessures mesquines »

Mikhaïl Lermontov

En russe : « Не вынесла душа поэта / Позора мелочных обид »

Quand est-il utilisé ?

Quand un Russe en a juste assez.

Pourquoi est-il si populaire ?

Le poème de Lermontov, La Mort du poète, écrit après la disparition de Pouchkine, condamnait ses détracteurs et ses critiques, affirmant que les « blessures mesquines » avaient amené le poète à se battre contre les absurdités du monde et, par conséquent, avaient débouché sur sa mort. Ce poème fait partie du programme scolaire depuis le début de l’ère soviétique, et chaque Russe le connaît.

Lire aussi : Vrai ou faux: connaissez-vous les Russes?

3. « Je ne veux pas étudier, je veux me marier ! »

Denis Fonvizine

En russe : « Не хочу учиться, а хочу жениться ! »

Quand est-il utilisé ?

Pour se moquer de quelqu'un qui fait des projets trop rapidement ou qui ne prête pas assez d’attention à la préparation.

Pourquoi est-il si populaire ?

Le Mineur de Fonvizine est une pièce de théâtre russe classique enseignée dans les écoles sur l’éducation et le passage à l’âge adulte. Cette citation est largement utilisée par les enseignants afin de réprimander leurs élèves pour leur paresse, elle est donc connue de tous.

Lire aussi : Les dix mots les plus indispensables de la langue russe

4. « Les manuscrits ne brûlent pas ! »

Mikhaïl Boulgakov

En russe : « Рукописи не горят ! »

Quand est-il utilisé ?

Pour exprimer la conviction que l'art prévaut sur le temps et le pouvoir, et parfois pour exprimer une opinion selon laquelle la vérité prévaudra quoi qu'il en soit.

Pourquoi est-il si populaire ?

Dans Le Maître et Marguerite de Boulgakov, ces mots sont prononcés par Woland, Satan déguisé en professeur. Woland exige le roman du Maître, mais le Maître dit qu’il l’a brûlé dans un poêle. « Les manuscrits ne brûlent pas », rétorque Woland avant de trouver une copie du roman sur la table du Maître. L'un des romans les plus lus en Russie, Le Maître et Marguerite a rendu cette citation proverbiale.

5. « Suis-je une créature tremblante ou ai-je le droit ? »

Fiodor Dostoïevski

En russe : « Тварь я дрожащая или право имею ? »

Quand est-il utilisé ?

Quand une personne ose enfin faire quelque chose dont elle a peur ou qu’elle hésitait à faire pendant longtemps.

Pourquoi est-il si populaire ?

Lire aussi : Dix expressions familières qui vous transformeront en véritable Russe

Dans Crime et Châtiment, Rodion Raskolnikov prononce ces mots dans le but de justifier le meurtre de la vieille prêteuse sur gages, qui, selon Raskolnikov, est « un pou, une créature inutile, répugnante et nuisible » qui pille de l'argent et la vie de ses débiteurs.

6. « Du temps pour les affaires, une heure pour s'amuser »

Tsar Alexis de Russie

En russe : « Делу - время, потехе – час »

Quand est-il utilisé?

La signification de l’un des dictons russes les plus célèbres est similaire à celle de « Tout est bon avec modération » : il doit y avoir du temps pour le plaisir et le travail. Mais ce dicton est souvent mal interprété, même par les Russes (voir ci-dessous).

Pourquoi est-il si populaire ?

C'est une citation d'un manuel de chasse au faucon rédigé au XVIIe siècle par le tsar Alexis de Russie. Dans la Russie du XVIIe, « heure » signifiait à la fois « une heure » et « temps » en général. Donc, le tsar Alexis disait qu’il devait y avoir du temps pour le travail et le divertissement dans la vie d’un homme (en affirmant son amour passionné pour la chasse au faucon). En russe contemporain, il semble que cette citation indique qu'il doit y avoir du temps pour les affaires, mais seulement une heure pour s'amuser - c'est une interprétation erronée. La citation est devenue si populaire depuis le XVIIe siècle que même la plupart des Russes pensent qu’il s’agit d’un proverbe !

7. « Il y a encore de la poudre dans les flasques ! »

Nicolas Gogol

En russe : « Есть еще порох в пороховницах! »

Quand est-il utilisé ?

Quand quelqu'un est audacieux, énergique et prêt à agir, malgré son âge ou son handicap. Utilisé pour exprimer la détermination et l'enthousiasme.

Lire aussi : Pourquoi la langue russe est-elle si difficile?

Pourquoi est-il si populaire ?

Citations des plus édifiantes, elle est également perçue comme un proverbe. Mais au départ, ce sont les mots de Taras Boulba, le vieux Cosaque qui demande à ses camarades s’ils sont prêts à se battre, et qui répondent : « Il y a encore de la poudre dans les flasques, mon père ; la force des Cosaques n’est pas encore éteinte : les Cosaques ne cèdent pas ! » Après cela, une bataille acharnée s'ensuit… Cette citation est empreinte d'un état d’esprit combattif que de nombreux Russes aiment à entretenir.

Dans cet autre article, nous vous révélons huit erreurs communes que font les étrangers apprenant la langue russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies