Musée Pouchkine: les chefs d’œuvres de la collection proposées en version tactile

14 novembre 2016 Oleg Krasnov
À Moscou, on peut désormais toucher les toiles de Botticelli, Gauguin et Picasso.

L’exposition Voir l’invisible, destinée aux malvoyants et aux aveugles, a ouvert ses portes le 13 novembre au musée des beaux-arts Pouchkine de Moscou.

Collection tactile / Musée des beaux-arts Pouchkine Collection tactile / Musée des beaux-arts Pouchkine

Il s’agit de la première exposition de l’histoire russe présentant des tableaux tactiles qui reproduisent les chefs d’œuvre de la peinture mondiale conservés dans la collection du musée. Les pièces tactiles ont été créées à l’aide de la technologie d’impression en relief.

« Les photographies des toiles ont subi un traitement spécial, des textures spéciales ont été sélectionnées, puis l’accent a été mis sur les aspects de l’image qui sont importants pour la compréhension du sujet par les personnes malvoyantes et aveugles », précise le service de presse du musée.

Six œuvres ont été sélectionnées pour l’exposition : L’Annonciation de Sandro Botticelli, la Madone Glodow de Lucas Cranach l’Ancien, la Nature morte aux attributs des arts de Jean Siméon Chardin, le Cheval attaqué par un jaguar d’Henri Rousseau, Eh quoi ! Tu es jalouse ? de Paul Gauguin et Le Vieux Juif avec un garçon de Pablo Picasso.

Les visiteurs voyants pourront découvrir l’expérience tactile de perception des toiles et comprendre les sensations éprouvées par les personnes aveugles grâce aux lunettes teintées qui seront distribuées à l’entrée de l’exposition.

L’exposition se tient jusqu’au 12 février.

À ne pas manquer :

Art russe : le retour de la censure ?

Un brise-glace nucléaire comme atelier de peinture

Droits réservés
+
Suivez-nous sur Facebook