Ballades dans le vieux Moscou : de Kitaï-gorod aux Etangs propres

Alamy / Legion-Media
Le quartier de Kitaï-gorod est aujourd’hui le plus important fragment du vieux Moscou qui nous est parvenu avec un minimum de réorganisations. Après la restauration du quartier en 2014, les visiteurs ont l’occasion de voir le Moscou ancien sous un jour nouveau.

Itinéraire : à pied depuis la station de métro Loubianka à celle de Tchistié Proudy

Distance : 2,6 km

Temps(sanss’arrêter) : 40 minutes

Métro Loubianka

Crédit : Lori / Legion-Media

Nous proposons de commencer la ballade à la sortie de la station Loubianka (sortie depuis la ligne rouge) parce qu’à la station Kitaï-gorod il est plus difficile de se retrouver, souvent même pour les Moscovites. En outre, la place Loubianka offre un exemple étoffé de l’architecture soviétique et joue sur le contraste avec le vieux Moscou. L’itinéraire passe le long du Musée polytechnique construit au début du XXe siècle sous le dernier tsar russe.

Le parc de la place Staraya et l’église de Tous-les-Saints-de-Koulichki

Crédit : Lori / Legion-Media

Après le Musée polytechnique, il faut plonger dans le passage souterrain pour piétons qui vous mènera dans un parc. De l’autre côté de la place Staraya (Vieille), vous admirerez une magnifique église blanche et rouge dont l’image fantastique, tirée tout droit d’un conte russe, a traversé deux siècles d’histoire. Le quartier de Kitaï-gorod compte une demi-douzaine d’églises de plus de 150 ans : il est facile de le constater, mais il faudra pour cela se perdre dans les ruelles attenantes.

La rue Zabélina

Crédit : Valeri Choustov / RIA Novosti

Après l’église, prenez le passage Solianski qui se transforme au carrefour en une magnifique rue piétonne, du nom de Zabélina. Compte tenu de son inclinaison, la rue est entièrement baignée par la lumière du soleil couchant le soir venu. Plus loin, au carrefour suivant, on voit l’énorme monastère orthodoxe d’Ioann Predtetcha construit dans les années 1880 et entièrement conservé jusqu’à nos jours. Profitez-en pour déguster des viennoiseries dans la boulangerie de l’établissement.

Ruelle Starossadski - église

Crédit : Lori / Legion-Media

Il est temps maintenant de tourner le dos au monastère pour emprunter la ruelle Starossadski (des Vieux jardins) et apercevoir, à votre plus grande surprise, la flèche d’une église luthérienne. La cour de l’église est ouverte à tout le monde, alors qu’à 19h00 l’église propose un concert d’orgue pour environ 9-15 euros. Continuez tout droit avant de tourner à droite et de vous retrouver dans l’une des plus vieilles rues de la ville, Marosseïka.

Marosseïka et Pokrovka

Crédit : Elena Larionova

Bien que portant deux noms différents, Marosseïka et Pokrovka forment aujourd’hui une seule et même rue. Il y a à peine un an, il était impossible de croire que c’est un véritable musée en plein air : trottoirs étroits au bitume défoncé, façades poussiéreuses de vieux bâtiments ne formant qu’une longue ligne grise et, au milieu, un énorme embouteillage qui n’en finit pas de klaxonner.

Aujourd’hui, les façades multicolores égaient la rue et les nombreux magasins et cafés lui confèrent un joyeux bourdonnement. Continuez tout droit jusqu'au carrefour traversé par une voie de tram. Vous êtes arrivés à l’Anneau des boulevards, une « ceinture verte » qui parcourt le centre historique de Moscou ! Maintenant tournez à gauche.

Tchistié Proudy (les Etangs propres)

Crédit : Lori / Legion-Media

Vous serez sans doute déconcertés en apprenant que malgré l’appellation au pluriel, les Etangs propres, il ne s’agit en fait que d’un seul plan d'eau. Mais vous vous consolerez sûrement en sachant que vous avez à votre droite l’un des plus beaux bâtiments de l’art moderne de Russie : la Maison aux animaux construite en 1908, qui est peinte en vert clair et compte six étages. Les bas-reliefs représentant chouettes, griffons et plantes fantastiques ont été copiés par l’architecte sur les ornements des vieilles églises russes.

Donnez à manger aux canards de l’étang, admirez les lumières qui s’allument dans la nuit et qui se reflètent sur les eaux. En longeant le boulevard, vous arriverez directement à la station de métro Tchistié Proudy (ligne rouge).

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.