Zlatooust, des paysages à couper le souffle au cœur du « Tyrol de l’Oural »

Zlatooust est une ancienne ville historique, l’une des plus belles et les plus fréquentées de l’Oural du Sud. C’est le berceau des armuriers, de la gravure artisanale sur acier et du tramway en haute montagne. Ce dernier atteint les sommets parmi les plus élevés au monde et permet de contempler les splendeurs montagneuses pratiquement à la verticale.

Crédit : Lori / Legion media, TASS / Donat Sorokin, TASS / Victor Vonog, RIA Novosti

Zlatooust (1 631 km à l’est de Moscou) fut fondé au cœur des montagnes de l’Oural en 1754. Aujourd’hui, cette ville de 170 000 habitants est entourée de parcs naturels et d’imposants massifs montagneux de Taganaï, baptisé le « Tyrol de l’Oural ». Zlatooust est situé à la frontière entre l’Europe et l’Asie, il est considéré comme la ville la plus haute de l’Oural.

À partir du XVIIIe siècle, ce lieu attire des voyageurs tels que Peter Simon Pallas et Alexander von Humboldt, les empereurs régnants Alexandre Ier et Nicolas II, ainsi que le « tsar paysan » Emelian Pougatchev et le « Gouverneur suprême de Russie » Alexandre Koltchak.

Le berceau de l’acier de damas russe

Crédit : Pavel Balabanov / RIA Novosti

Le Russie compte plusieurs dizaines d’entreprises qui fabriquent des armes blanches décorées, mais c’est Zlatooust qui fut le premier à maîtriser cette technologie. La fabrique d'armes de Zlatooust vit le jour en 1815 : elle fabriquait des armes blanches pour les besoins de l’armée et de la flotte russes.

Aujourd’hui, Zlatooust demeure l’un des centres mondiaux de fabrication de couteaux. La ville compte une soixantaine d’artels et ateliers de fabrication d’armes blanches. L’une des principales entreprises, la fabrique Oruzheinik, produit toute la gamme d’armes à longue lame : sabres, épées, lattes, couteaux de chasse, dagues, stylets.

Il vaut la peine d’y faire une visite pour assister à toutes les étapes de la production des armes blanches et de faire un tour dans le musée qui conserve des épées et des couteaux sertis de pierres précieuses. En souvenir de Zlatooust, vous pourrez choisir une lame de marque. Les armes de collection peuvent être exportées avec un ticket de caisse et un certificat : en achetant votre arme, n’oubliez pas de demander le certificat stipulant qu’il s’agit d’un souvenir. 

Les attractions de Zlatooust

Crédit : Lori / Legion media

Outre la visite de la fabrique d’armes, nous vous conseillons de vous rendre dans le plus haut bâtiment de la ville, la tour Jean Chrysostome (Zlatooust, Bouche d’or) haute de 42 m, appelée ainsi en l’honneur du saint protecteur de la ville, ou encore à l’air d’observation des Rochers noirs (853 m de hauteur), l’un des sites les plus populaires du parc national de Taganaï (à 15 km de Zlatooust), qui vous offre une vue panoramique imprenable sur les montagnes.   

Sur le versant de la crête d’Ourenga, qui commence à Zlatooust même, vous trouverez le cimetière ancien Beriozovaïa Rochtcha qui conserve les tombes d’armuriers allemands. Le musée régional, situé à proximité de Zlatooust, possède une collection d’armes anciennes en acier de damas.

Le musée est riche de 20 collections d’objets intéressants allant des icônes actiennes à la fonderie aux armes blanches décorées, réalisées par les artisans de Zlatooust de la première moitié du XIXe siècle, ainsi que des œuvres de maîtres contemporains, réalisées dans les traditions de la gravure sur métal de Zlatooust. Le musée propose des visites en anglais.

Tramway de l’extrême

Crédit : Lori / Legion media

Le tramway est un excellent moyen de voir Zlatooust dans toute sa splendeur. Le tramway de Zlatooust emprunte le trajet en montagne le plus élevé d’Europe : l’inclinaison des lignes de tramway atteint parfois 50%. L’idée d’établir un réseau de tramways dans cette ville, située dans une vallée, est née lors de l’élaboration du plan général de développement de Zlatooust en 1928, le système fut mis en exploitation en 1934.

Le tramway « plonge » et « émerge » le long d’une file infinie de collines, « grimpe » sur les pentes des montagnes, serpente au pied des falaises, à la lisière des forêts, autour d’un étang, et « flâne » au milieu des paysages ruraux.

Les lignes de tramway sillonnent tout autour de la ville, aussi, pour 18 roubles (moins de 50 centimes d’euro), vous vous offrirez une longue visite inoubliable et pleine de sensations fortes dans des lieux magnifiques : dans certains secteurs, les tramways montent presque à la verticale.

Depuis les fenêtres du tramway s’offre une vue sur les paysages montagneux des crêtes de Taganaï, le mont d’Alexandre (l’un des sommets de la chaîne de l’Oural), Kosotour (l’un des points les plus élevés de Zlatooust), la rivière de montagne Aï, ainsi que sur toutes les principales attractions de la ville. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.