Moscou pour les freelances

Crédit : RIA Novosti

Crédit : RIA Novosti

Vous souhaitez travailler à Moscou, mais ne disposez pas de votre propre bureau ? Consultez notre liste de lieux à la mode où les étudiants et les indépendants peuvent s’installer temporairement et à bas prix.

Moscou offre aux indépendants de vastes opportunités de travail. Les introvertis de l’ancienne école préfèreront peut-être apporter leur ordinateur portable ou utiliser un des PC d’une bibliothèque de Moscou. L’entrée est gratuite, l’environnement est calme, et des livres sont disponibles à tout moment. Les extravertis aiment généralement les lieux de co-working et les anticafés : en payant une entrée (généralement 500 roubles ou 7 euros) pour un jour, vous travaillerez aux côtés de vos pairs, à savoir d’autres freelances créatifs. Le prix des lieux de cotravail inclut également le matériel de bureau, alors que dans les anticafés, les hôtes peuvent profiter du café, des en-cas et d’activités amusantes.

Bibliothèques

La bibliothèque Dostoïevski. Crédit : TASS

Beaucoup d’anciennes bibliothèques ont déjà été reconverties en centres média où les étudiants et indépendants peuvent venir travailler. Les meilleures options sont les bibliothèques Dostoïevski, Tourgueniev et Svetlov. Vous devez amener votre passeport, mais la connexion Internet est gratuite dans l’ensemble des bâtiments. Vous pouvez vous installer à une table, mais aussi sur un canapé, boire une boisson chaude au café tout proche ou acheter des sucreries au distributeur automatique. Étant donné qu’il s’agit d’une bibliothèque, il est également possible d’assister à des conférences gratuites, des projections de films, des lectures, des concerts, des expositions et d’autres événements. La bibliothèque Tourgueniev compte également des clubs de langues française et allemande, une série de conférences sur la littérature étrangère, ainsi que des projections de films en russe, en français et en allemand.

Bibliothèque Dostoïevski

Boulevard Tchistoproudny, 23/8

Métro : Tchistye Proudy, Tourguenievskaïa, Boulevard Sretenski

www.facebook.com/moslib.dostoevskij

Du lundi au vendredi de 11h à 22h, samedi et dimanche de 12h à 18h.

Bibliothèque Svetlov

Rue Bolchaïa Sadovaïa, 1

Métro : Maïakovskaïa, Pouchkinskaïa, Barrikadnaïa

www.svetlovka.ru

Du lundi au jeudi de 10h à 20h, samedi et dimanche de 12h à 18h, fermé le vendredi

Bibliothèque Tourgueniev

Rue Bobrov, 1/2

Métro : Tourguenevskaïa, Tchistye Proudy, Boulevard Sretenski

www.turgenev.ru

Du lundi au vendredi de 11h à 20h, samedi de 12h à 19h; fermé le dimanche

Lieux de co-working

Crédit : TASS

Le but de ces lieux de cotravail n’est pas uniquement de fournir aux freelances un bureau et une chaise, mais aussi de créer une communauté de start-ups dans laquelle les participants partagent leurs expériences et idées ou développent des relations. Le lieu de cotravail le plus tendance à Moscou est la « Rabotchaïa stantsia » (« Station de travail » en français), située au parc Gorki. Le moins cher est le Club Nagatino.

Petit conseil de connaisseur : sur les sites Internet des lieux de cotravail Start Hub et « Na kryche » (« Sur le toit » en français), vous pouvez vous inscrire pour une journée d’essai gratuite. Quant à VAO, il offre une assistance juridique gratuite et de l’aide en matière de comptabilité, ainsi qu’une aire spéciale « de calme » où personne ne peut utiliser son téléphone, véritable luxe pour qui est habitué à travailler dans les cafés. Voici ci-dessous les sept meilleurs lieux de cotravail à Moscou.

Rabotchaïa stantsia (Station de travail)

Parc Gorki sur l’avenue Leninski, 30A

Métro : Leninski Prospekt

www.coworkstation.ru

Prix : 650 roubles (9,20 euros) par jour, 4 000 roubles (56,50 euros) par semaine, à partir de 13 000 roubles (183,50 euros) par mois.

VАО

Rue Srednaïa Pervomaïskaïa, 3

Métro : Pervomaïskaïa

www.facebook.com/CoworkingVAO

Du lundi au vendredi de 9h à 23h, samedi et dimanche de 10h à 19h.

Prix : 500 roubles (7 euros) par jour, 2 500 roubles (35,30 euros) par semaine, 5 000 roubles (70,60 euros) par mois.

Na kryche (Sur le toit)

Rue Boutouryrskaïa, 46

Métro : Savelovskaïa

www.cowork.ru

Prix : 7 000 à 13 000 roubles (98,85 à 183,50 euros) par mois.

Good Republic (co-travail et anti-café)

Rue Miasnitskaïa, 13/20

www.goodrepublic.ru

Prix : 2 roubles (0,30 euro) ou 500 roubles (7 euros) par jour

Les

Boulevard Rojdestvenski, 10/7

Métro : Troubnaïa

www.facebook.com/pvles

Tous les jours de 9h à 22h

Prix : 400 roubles (5,65 euros) par jour.

Start Hub

Rue Bolchaïa Novodmitrovskaïa, 36/12 

Métro : Dmitrovskaïa

Prix : 400 roubles (5,65 euros) par jour, 1 800 roubles (25,40 euros) par semaine, 6 000 roubles (84,70 euros) par mois.

www.starthub.ru

Club Nagatino

Chaussée Varchavskoe, 28A

Métro : Nagatinskaïa

www.rosintegro.ru

Prix : 150 roubles (2,10 euros) par heure, 400 roubles (5,65 euros) par jour, 3 000 roubles (42,35 euros) par semaine, 5 000 roubles (70,60 euros) par mois ; suppléments à payer pour les soirées et les week-ends

Anticafés

Le café Tsiferblat. Crédit : TASS

Un anticafé est un établissement dans lequel on ne paye pas les boissons, mais le temps passé. Les gens y viennent pour jouer à des jeux de société, regarder des films, suivre des conférences, travailler sur des présentations et d’autres projets, se faire de nouveaux amis ou juste profiter du Wi-Fi en sirotant un café ou un thé.

Une des principales différences entre un anticafé et un espace de cotravail est que les gens ne viennent pas uniquement travailler, mais aussi se reposer. Du matériel de bureau est disponible comme dans un lieu de co-working standard, mais il y a en plus divers jeux, projecteurs et autres distractions. L’aire de travail et la zone de jeu sont généralement séparées.

Dans l’après-midi, la majorité des anticafés projettent des films ou organisent des conférences, des séminaires et des réunions. Le premier anticafé à avoir ouvert ses portes à Moscou est le « Tsiferblat ». Le « Wooden Door » est populaire auprès de ceux qui cherchent à communiquer dans des langues étrangères. La majorité des anticafés interdisent la consommation d’alcool, mais chez « Happy People », vous pouvez apporter des boissons comme de la bière ou du vin (jusqu’à 15% d’alcool). La plupart des établissements proposent du café, du thé et des biscuits. Chez TimeTerria, vous pouvez même commander des cocktails de fruits et des desserts créatifs. De plus, beaucoup d’anticafés vous autorisent également à apporter votre propre repas. Vous trouverez ci-dessous les cinq meilleurs anticafés de Moscou. N’oubliez pas de réserver une table à l’avance car ces lieux sont très populaires.

Tsiferblat (Cadran de montre)

Rue Pokrovka, 12, accessible à partir de la cour, deuxième étage

Métro : Tchistye Proudy, Kitaï-Gorod

http://ziferblat.net/en/

Du dimanche au jeudi de 12h à minuit, vendredi et samedi de 11h à 7h

Prix : trois roubles (0,04 euro) par minute pour la première heure, deux roubles (0,03 euro) par minute ensuite (540 roubles maximum, soit 7,60 euros).

Wooden Door

Rue Milioutinski, 6

Métro : Loubianka

www.wdndoor.com

Du lundi au vendredi de 12h à minuit, samedi et dimanche de 12h à 6h

Prix : deux roubles (0,03 euro) par minute pour les deux premières heures, un rouble (0,01 euro) par minute ensuite.

Zelionaïa dver (Porte verte)

Rue Milioutinski 19/4, bâtiment 1

Métro : Tchistye Proudy

www.zdver.com
Du dimanche au jeudi de 11h à 01h, ouvert 24h/24h le vendredi et le samedi

Prix : deux roubles (0,03 euro) par minute les deux premières heures, un rouble (0,01 euro) par minute ensuite. Le tarif de nuit (23h à 6h) est de 400 roubles (5,65 euros).

Happy People

Boulevard Pokrovski, 8, bâtiment 2а

Métro : Kitaï-gorod, Tchkalovskaïa, Kourskaïa

www.anticafe-hp.ru

Tous les jours de 12h à minuit

Prix : 2 roubles (0,03 euro) la minute du lundi au jeudi, et 2,5 roubles (0,04 euro) la minute du vendredi au dimanche.

TimeTerria

Rue Shemilovski, 4

Métro : Novoslobodskaïa

www.timeterria.ru

Du dimanche au jeudi de 11h à minuit, vendredi et samedi de 11h à 6h

Prix : 180 roubles (2,5 euros) pour la première heure du lundi au jeudi, deux roubles (0,03 euro) par minute par la suite. 270 roubles (3,80) euros pour la première demi-heure du vendredi au dimanche, deux roubles (0,03 rouble) par minute par la suite. 

 

Née à Moscou, Olga Tcherednitchenko est écrivain, journaliste et auteure d’une vingtaine de guides de voyage vers différentes villes. Elle rédige des scénarios de films, des histoires, et partage désormais ses conseils de l’intérieur sur Moscou et révèle toutes les semaines dans RBTH les endroits que seuls les habitants de la capitale russe connaissent.

 

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.