Lac Baïkal : randonnées le jour et feux de bois la nuit sous le ciel Sibérien

Crédit : Shutterstock/Legion-Media

Crédit : Shutterstock/Legion-Media

Prenez votre sac à dos et pénétrez dans les forêts sauvages du lac le plus grand, le plus profond et le plus ancien du monde. Le lac Baïkal se trouve au centre de la Russie et, pourtant, vous pouvez facilement passer à côté. Le lac est caché de la civilisation et entouré de villages reculés, de plages de galets et de bruits de trains qui passent. Les camps d’éco-tourisme sur le lac Baïkal vous permettront de goûter à la vraie vie des Russes et d’aider à préserver la somptueuse nature russe pour les futurs touristes et amateurs de nature.

Lac Baïkal, Sibérie

Quel que soit votre âge, de nombreuses raisons peuvent vous amener à programmer un voyage au lac Baïkal. Les enfants de tous les âges peuvent y effectuer des séjours de courte durée et des excursions en compagnie d’enfants locaux.

Des programmes interprétatifs qui combinent le savoir des spécialistes internationaux de la faune du parc et des spécialistes locaux visent à former les touristes sur leur rapport à leur milieu naturel. Des programmes sont proposés été comme hiver. Il y en a pour tous et à tout moment.

À quoi s’attendre

Crédit : Getty Images/Fotobank

La mission implique un grand effort physique. Dans la plupart des programmes, les bénévoles devront porter leur sac à dos sur plusieurs kilomètres jusqu’au site de travail où ils seront amenés à utiliser des équipements lourds de traçage de sentiers. Ainsi, les programmes s’adressent aux bénévoles âgés de 18 à 60 ans.

Nous vous conseillons de vous munir d’un grand sac à dos, d’un sac de couchage et d’un matelas pliant, d’une veste chaude, de chaussures résistantes, confortables et imperméables, ainsi que de gobelets ou de bols et d’une cuillère. 

Frais de voyages et autres frais

Crédit : Shutterstock/Legion Media

Les bénévoles doivent assumer leur trajet jusqu’au lieu de départ défini pour chaque projet auquel ils prendront part (vous serez informés du lieu de départ avant le voyage). Les prix pour les bénévoles internationaux commencent à partir de 387 euros par programme, en fonction de l’organisation qui se charge de votre projet.

Ce coût comprend les frais de séjour ainsi que les équipements de travail pour la durée du programme : tentes, outils de construction, ustensiles de barbecue pour les repas et la cuisson, kits de premier secours, nourriture et repas pour la durée du projet, etc.

Le programme avec lequel vous partez peut se charger de votre voyage, notamment le vol, les visas, le transport jusqu’au lieu de départ et les voyages supplémentaires. Vous pouvez vous familiariser avec les programmes disponibles et en apprendre plus sur l’éco-tourisme sur le lac Baïkal sur le site www.greatbaikaltrail.org, une organisation à but non-lucratif spécialisée dans la construction du premier système de sentiers respectueux de l’environnement dans la région. 

Visas

Crédit : Shutterstock/Legion Media

L’obtention d’un visa russe est une étape clé dans la préparation de votre voyage. Ce sera difficile, car les consulats russes ont des règles strictes concernant les demandes de visa. De nombreuses agences peuvent vous assister dans cette démarche. Si vous utilisez un service de visas, il vous suffira de remplir un formulaire et d’attendre qu’il soit validé par les autorités.

Une fois le formulaire validé, des instructions détaillées vous seront envoyées pour déposer votre demande de visa dans votre pays. Vous trouverez toutes les informations concernant votre demande de visa russe sur le site Web du Consulat russe dans votre pays. Vous trouverez la liste complète des Ambassades de Russie sur le site www.russianembassy.net.

Aperçu des programmes :

Programmes d’été

Les projets durent entre deux et trois semaines. Sur le site de travail, les bénévoles dorment dans des tentes et préparent leurs repas ensemble le soir, sur un feu de camp. Le travail quotidien comprend le déblayage de nouveaux sentiers, l’amélioration des sentiers existants et la construction de campements et d’autres structures. Chaque projet comprend une liste d’objectifs et de responsabilités spécifiques.

Programmes d’hiver

Plutôt que vous affaler devant la télé l’hiver, profitez d’un feu de camp et d’un repos à côté d’un poêle dans une yourte sur le lac Baïkal. Dans le cadre des programmes d’hiver vous construirez des sentiers récemment balisés, vous participerez à la rénovation du centre d’expositions du Centre touristique de la Réserve de Baïkal, et vous en apprendrez plus sur la vie en Sibérie et sa population.

Projets pour la jeunesse

Généralement, les jeunes enfants ne font que 3 heures de travail de groupe par jour au maximum sur les sentiers avant de revenir au village avec le responsable du groupe et d’y participer à des activités créatives telles que de la peinture, de l'artisanat, de la poterie ou encore des jeux écologiques interactifs qui les sensibilisent à l’environnement du lac Baïkal et nourrissent leur relation avec la nature.

Les groupes plus âgés pourront combiner le savoir pratique sur l’écologie et la biologie avec la construction pratique du sentier. Les participants plus âgés pourront effectuer des recherches en compagnie de leurs chefs de groupe, rencontrer des responsables scientifiques et séjourner chez l’habitant dans les familles sibériennes.

Les bénévoles auront également la possibilité de visiter des écoles locales et assister à des cours dans les villages qui entourent le lac Baïkal afin de découvrir l’enseignement traditionnel de la région et participer à des programmes d’éco-éducation avec les locaux, notamment le programme intitulé « Le monde que l’on fait pour nous-mêmes », consacré à la protection de la nature. 

Programmes interprétatifs 

L’interprétation est une pratique répandue dans le monde, mais elle joue ici un rôle nouveau. Les bénévoles peuvent s’inscrire dans le programme et découvrir les idéologies et les pratiques des spécialistes des parcs nationaux du monde entier afin d’apprendre comment et pourquoi ces spécialistes font ce qu’ils font et développent leur relation avec la nature.

Ce qu'il faut retenir

Travaillez toute la journée, reposez-vous auprès du feu le soir et pendant les week-ends et les autres jours libres, faites des randonnées et des voyages le long du chemin de fer du littoral du Baïkal ou dans sa magnifique Réserve nationale.

Vous pourrez même vous rendre dans l'embouchure spectaculaire de la rivière Angara dans laquelle l’eau du lac Baïkal se déverse sur son long voyage vers l’océan Arctique. Toutes les sorties sont encadrées par des responsables d’équipe et des interprètes sont à la disposition de chaque équipe de bénévoles pour les aider à mieux plonger dans la culture locale.

Goûtez la cuisine russe locale en compagnie des habitants de la région et discutez avec des Russes et des bénévoles internationaux venus du monde entier. Les possibilités d’immersion culturelle sont infinies.

Avec l’arrivée du printemps, le soleil brille sur la terre russe, les animaux sortent de leurs cachettes et des paysages magnifiques se livrent à de nombreuses séances photo. L’air frais de l’hiver sous le ciel noir glacé est un conte de fées que vous ne verrez nulle part ailleurs.  

Natalia Pakhomova est originaire de Russie et expert en chef des destinations chez Travel All Russia, une agence de gestion des destinations spécialisée dans la Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.