Châteaux féériques et lacs pittoresques dans les environs de Saint-Pétersbourg

Les alentours de la région de Leningrad valent vraiment le détour. Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Vous pouvez prendre le train de banlieue de Saint-Pétersbourg pour visiter les grottes Sablinsky, la ville de conte de fée d'Andersengrad ou les lacs de Radon.

Forteresse de Korela (Priozersk)


Crédit photo : Lori Images / Legion Media

On dit que la Forteresse de Korela a été construite au XIIe siècle, mais personne ne sait vraiment quand sa construction s'est achevée, ni qui l'a construite. Les tribus Korel ont un temps vécu ici, d'où le nom de la forteresse. Les suédois l'ont envahie successivement et en 1721, Kexholm (le nom suédois de la forteresse) a été transféré sous autorité russe.

Aujourd'hui, un intéressant musée raconte cette histoire aux abords de la forteresse. Les visiteurs peuvent également se balader dans les sous-sols de la place fortifiée, visiter la tour de garde, voir des tanks et des pièces d'artillerie datant de la Seconde Guerre mondiale et, pour un coût additionnel, tirer au canon.

Pour s'y rendre : Prendre le train de banlieue depuis la Gare de Finlande jusqu'à la gare de Priozersk (temps de trajet : 2h30) puis le bus n°1 jusqu'à l'arrêt Sanatoriy (temps de trajet : 5 minutes)  

Forteresse Staraya Ladoga (Staraya Ladoga)


Crédit photo : Lori Images / Legion Media

Staraya Ladoga, un ancien village situé dans l'Oblast de Leningrad, était autrefois une des dix plus grandes villes de Russie. C'est de cet endroit que le territoire russe a « surgi ». Le village lui-même est encore imbibé de l'atmosphère de ces temps reculés.

Les fondateurs ont lentement traversé les montagnes Malyshev, un batelier transporte les villageois de l'autre côté du fleuve Volkhov, les restes des héros du passé reposent en paix dans d'anciennes sépultures qui semblent protéger ce territoire sacré.

Crédit photo : Lori Images / Legion Media

La rue Varyajskaya se rappelle sans doute des pas des anciens scandinaves. Depuis cet endroit, les soldats sont partis en guerre contre la Suède du temps d'Alexandre Nevsky, ainsi que durant les Grands Conflits de la Guerre du Nord.

A Staraya Ladoga, une ancienne forteresse se dresse sur les bords élevés et abrupts du Volkhov, devant plusieurs églises. En plus de cela, il y a une Source Sainte derrière l'Eglise Saint-Jean-Baptiste et vous pouvez trouver tout près de là les grottes de Staraya Ladoga. Vous pouvez visiter ces grottes depuis la pente des montagnes Malychevoy.  

Pour s'y rendre : prendre le train de banlieue depuis la gare de Moscou jusqu'à la gare de Volkhovtroy (temps de trajet : 1h50) puis prendre le bus n°23a jusqu'à Staraya Lagoda (temps de trajet : 15 minutes). 

Andersengrad (Sosnovy Bor)


Crédit photo : Lori Images / Legion Media

La petite ville d'Andersengrad est un endroit où les contes de fée prennent vie. Erigée en 1980, Andersengrad est une réplique miniature d'une ville européenne du XVIe au XIXe siècle. Visiter la ville est une excellente façon de passer la journée avec des enfants ou un groupe d'amis.

La ville magique construite dans une architecture de  l'Europe médiévale  comprend un château miniature avec des tourelles, des remparts, des fontaines et un mur d'enceinte, ainsi qu'une grande variété de héros du conteur Hans Christian Andersen.

A l'entrée de la ville, vous rencontrerez la Petite Sirène et ses murs vous pourrez apercevoir les tours des soldats de plomb. La maison d'Ole Lukøje et d'autres bâtiments connectés d'une façon ou d'une autre au monde fabuleux de l'écrivain.

Pour s'y rendre : prendre le train de banlieue depuis la gare de Baltiysky jusqu'à la gare de Kalishche (temps de trajet : 1h40) puis le bus n°5 (temps de trajet : 15 minutes).  

Musée d'Etat Rojdestveno (village de Rojdestveno)


Crédit photo : Lori Images / Legion Media

Le domaine, qui se trouve dans le village de Rojdestveno, est situé sur une colline dans le bourg. Ce domaine est associé à Vladimir Nabokov – sa mère, née Roukavichnikova, a grandi ici. La propriété a changé de mains plusieurs fois avant de devenir la possession de la famille Roukavichnikov.

En 1916, la maison de Rojdestveno est revenue au futur grand écrivain Vladimir Nabokov, mais en 1917 la Révolution a forcé la famille à fuir la Russie. Après leur départ, le bâtiment fut nationalisé.

Pour s'y rendre : prendre le train de banlieue depuis la gare de Baltiysky jusqu'à la gare de Siverskaya (temps de trajet : 1h20) puis le bus n°500 jusqu'au village de Rojdestveno (temps de trajet : 20 minutes). 

Lacs de radon (Lopoukhnika)

Crédit photo : Veronika Prokhorova

Dans la banlieue du village de Lopoukhinka, dans le district de Lomonossovsky, se trouve un énorme ravin d'une dizaine de mètres de profondeur. Au fond coule la rivière Rouditsa. Il y a plus d'un siècle, un barrage fut construit sur la rivière pour créer un lac magnifique. Jusqu'à ce jour, le lac frappe l'imagination des touristes par sa couleur inhabituelle causée par une forte concentration en radon.

Le lac est caractérisé par son aspect sauvage. Ici, chacun peut se sentir comme l'habitant d'un endroit où personne n'avait jamais mis les pieds. La beauté de l'étang et du canyon qui l'entoure, ainsi que la fraîcheur de l'air local, immergent ceux qui viennent se perdre dans une nature vierge au sens littéral.

Pour s'y rendre :prenez le train de banlieue depuis la gare de Baltiysky jusqu'à la gare de Stary Peterhorf (temps de trajet : 40 minutes) puis le bus n°463 et enfin une des navettes allant en direction de Koporie ou Globitsy jusqu'à Lopoukhinka (temps de trajet : 10 à 15 minutes).

Le domaine du marchand Elisseïev (Belogorka)


Crédit photo : Veronika Prokhorova

Tous ceux qui ont été au moins une fois à Saint-Pétersbourg ont certainement visité le plus vieux magasin alimentaire de la ville sur Nevsky Prospect, qui appartenait auparavant au célèbre marchand Elisseïev. Cependant, peu de gens savent que le célèbre entrepreneur possédait aussi un magnifique manoir près de Saint-Pétersbourg, dans le village de Belogorka.

Cette maison fut construite au début du XXe siècle dans le style National Romantique (une forme d'Art Nouveau) et dessinée par l'architecte Tavlinov. Elisseïev lui-même n'est pas à l'origine du projet, et ne l'a pas non plus mené à bien – sa fille Elisabeth a supervisé la construction.

Après s'être installée à Belogorka avec son second époux (le docteur de famille des Elisseïev), elle a reconstruit le manoir, après quoi elle a passé sa vie à l'entretenir et l'améliorer.

Pour s'y rendre : prenez le train de banlieue depuis la gare de Baltiysky jusqu'à la gare de Siverskaya (temps de trajet : 1h20) puis le bus n°2, 2-Э, ou 506 (temps de trajet : 5 minutes).

Grottes Borchtchevskie (Oredej) et Sablinskie (Sablino)


Crédit photo : Veronika Prokhorova

Il n'y a pas de grottes d'origine naturelle dans l'Oblast de Leningrad. Les grottes Borchtchevskie ainsi que celles Sablinskie sont artificielles. Elles ont été creusées pour extraire des sables de quartz, utilisé dans les fabriques de verre. Après 30 ans de fonctionnement, les mines ont fermé et les grottes sont vides depuis.

Peu à peu, elles se sont effondrées, les puits de mine sont devenus de plus en plus petits et étroits. Dans 30 ans, à moins qu'elles ne soient entretenues, elles disparaîtront. Dépêchez-vous d'aller les voir avant qu'il ne soit trop tard, et visitez les arches rouges inhabituelles qui rappellent l'architecture gothique. On trouve également des papillons de nuit dans les grottes.

Pour s'y rendre : Grottes Borchtchevskie –prendre le train de banlieue depuis la gare de Vitebsk jusqu'à la gare d'Oredej (temps de trajet : 2h30) puis marchez 5 minutes. Grottes Sablinskie — prenez le train de banlieue depuis la gare de Moscou jusqu'à la gare de Sablino (temps de trajet : 40 minutes) puis le bus n°319, 334 ou 438 (temps de trajet : 5 minutes).

Manoir Marino (Andrianov)


Crédit photo : Lori Images / Legion Media

L'ensemble de manoirs Stroganoff-Golitsyn est considéré comme l'un des plus beaux du XIXe siècle russe. Sophia Stroganoff a été personnellement impliquée dans la décoration de l'intérieur du bâtiment: les celliers ont été peint avec de la grisalle et les décorations sont composées de sculptures, peintures et de bronzes de la maison familiale sur Nevsky Prospect.

C'est ainsi que dans ces contrées reculées sont apparues des peintures des maîtres italiens, espagnoles et hollandais du XVIIe siècle.

Pour s'y rendre : prendre le train de banlieue depuis la gare de Moscou jusqu'à la gare de Tosno (temps de trajet : 50 minutes) puis le bus n°326 jusqu'au village d'Andrianov (temps de trajet : 10 minutes).

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.