L’hiver à Sotchi : Ce qu’il faut porter et emmener avec soi

Crédit photo : Lori / Legion Media

Crédit photo : Lori / Legion Media

La croyance répandue selon laquelle en hiver, une même couche de neige et de glace recouvre l’ensemble du territoire de notre pays n’est pas entièrement véridique. Il l’est en partie, même en été. Mais pas à Sotchi. Ici y règne un climat subtropical, la ville se trouve sur la même latitude que Boston (USA), Toronto (Canada), Sapporo (Japon) et Shenyang (Chine).

L’on nomme Sotchi la capitale d’été de la  Russie, car c’est dans cette ville que se trouve la résidence d’été du président Vladimir Poutine. Ici seulement, il est possible de contempler un incroyable « cocktail naturel » : un mélange de paysages alpins et de climat méditerranéen situés à 50km l’un de l’autre.

A Sotchi la météo est « fabriquée » par les montagnes du Caucase et la mer Noire. Cette barrière naturelle protège la station balnéaire des vents froids en provenance du nord et de l’est, tandis que la mer agit comme un véritable organisme vivant : en été, elle absorbe la chaleur et se réchauffe lentement. En hiver, elle redistribue aux habitants la chaleur accumulée.

En réalité, chaque hiver à Sotchi est une surprise. Une année donnée, les fashionistas de la ville craignent de ne pouvoir porter leur nouvelle fourrure car il fait trop chaud. Une autre année, un véritable hiver s’abat sur la ville, avec des chutes de neige abondantes et des vents forts. Ajoutez à cela l’humidité de l’air mentionnée ci-dessus.

Il est vrai que l’hiver est bref à Sotchi, le dégel commence littéralement deux ou trois jours après le début de « l’hiver » : des ruisseaux bruissent dans les rues, tandis que le soleil brille et que les oiseaux gazouillent. Le phénomène peut même se reproduire plusieurs fois durant l’hiver.

Le microclimat de Krasnaya Poliana est à tel point unique qu’il offre une couche de neige idéale pour la pratique du ski sur les versants des montagnes, comme l’on confirmé à plusieurs reprises des experts européens.

A Sotchi hélas, comme dans toutes les zones subtropicales, aucun endroit n’échappe à la pluie. Les précipitations deviennent plus fréquentes durant la saison froide, avec un pic en décembre. Par ailleurs, le taux d’humidité de l’air change en fonction de la période de l’année, en hiver, il atteint les 70%. Le spectacle est extraordinaire : l’on marche entouré de nuages.

En hiver, la température moyenne en ville est de 6-7 degrés au dessus de zéro, elle tombe à zéro au cours de la nuit. La météo de Krasnaya Poliana diffère de façon notable de celle de la ville : les températures y sont plus basses. Les différences de température peuvent parfois atteindre 10-15 degrés Celsius.

Mais il existe quelques règles générales qui valent pour Sotchi et Krasnaya Poliana. Voici donc quelques conseils. 

Conseil n°1 : A Sotchi durant l’hiver, il est indispensable de se munir en permanence d’un parapluie, car les pluies y sont plus fréquentes que les chutes de neige. Les épisodes de gel sont extrêmement rares dans la ville, mais à Krasnaya Poliana, les températures peuvent descendre jusqu’à -10°c.

C’est pourquoi vous ne pourrez pas faire l’expérience d’une tempête de neige sibérienne et vous ne pourrez pas non plus vous faire photographier sur la mer Noire gelée avec des pingouins : la mer « Olympique » ne gèle jamais.

Conseil n°2 : Lorsque l’on se rend à Sotchi, le mieux à faire est d’emporter avec soi un manteau chaud et une veste légère. Personne ne pourra vous dire ce qu’il faudra porter demain.

L’hiver à Sotchi est magique, imprévisible et défie régulièrement les prévisions des météorologues. Si vos vêtements sont en fourrure, il est préférable de les porter vers l’intérieur. Du fait du fort taux d’humidité, votre col ou votre fourrure risquent de s’imbiber d’eau très rapidement et d’avoir mauvaise allure.

Conseil n°3 : Choisissez des chaussures étanches et confortables. Juste au cas où : prenez des bottes en caoutchouc et de chaudes bottines en cuir.

Conseil n°4 : Bien que vous vous rendiez dans le sud, emportez avec vous un bonnet, une écharpe et des gants. Si vous allez passer la majeure partie de votre temps à Krasnaya Poliana, ces accessoires vous seront indispensables. Votre couvre-chef n’a pas besoin d’être très chaud, mais qu’il vous protège contre le vent.

Conseil n°5 : Selon toute probabilité, vous aurez besoin de lunettes de soleil. Grâce à elles, vous pourrez admirer les reflets sur la surface de la mer par une belle journée ensoleillée d’hiver et les scintillements des flocons de neige sur les pistes de ski seront beaucoup agréables.

Conseil n°6 : Encore un conseil. Vous verrez très probablement à plus d’une reprise des gens bronzer sur les plages ou même en train de nager dans la mer en hiver. Nul besoin d’imiter leur exploit. La météo est trompeuse. Même si l’air est suffisamment chaud, la température de l’eau peut ne pas dépasser les 10 degrés.

Il est probable que les baigneurs soient des habitants de Sotchi s’entrainant depuis des années à nager dans la mer par tous les temps. N’oubliez pas : se baigner dans la mer à cette période de l’année nécessite un entraînement spécial. Par conséquent, si vous n’avez aucune expérience en la matière, il vaut mieux préserver votre santé.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.