Les trésors de Sotchi

Crédit : Lori / Legion Media

Crédit : Lori / Legion Media

Tour d'horizon des lieux incontournables de Sotchi, la ville du sud de la Russie qui va accueillir les Jeux olympique cet hiver. Suivez le guide...

Crédit : Lori / Legion Media

Le parc Riviera situé dans la partie historique de Sotchi, est l'un des lieux favoris des habitants de la ville et des touristes. Ici, vous pouvez passer toute la journée sans même remarquer que le temps passe : des attractions pour les enfants et les adultes, des aires de jeux, des restaurants, des cafés, des bistros, un palais du rire et le plus grand delphinarium de Russie.

Parmi les sites les plus populaires du parc figurent la Banc de l'Amour, un lieu populaire de rendez-vous amoureux, et le Banc de la réconciliation, conçu pour inciter les gens à se rapprocher : grâce à sa conception, les amis et amants fâchés sont obligés de s'asseoir tout près l'un de l'autre. Un autre endroit curieux : l'allée des artistes où l'on peut acheter des œuvres représentant des paysages du Caucase.

Un autre trésor de Sotchi : le parc Dendrarium, connu dans le monde entier par sa collection de plantes exotiques et rares, plus de 2 000 artefacts vivants de tous les coins de la planète. Ici, on cultive des sakuras et des bananiers, des autruches se promènent le long de l'allée, et dans l'étang nagent des cygnes blancs, des pélicans et des ragondins. Les visiteurs peuvent en outre monter en téléphérique pour admirer le panorama de la ville. Et l'application mobile Dendrarium-Guide, développée pour les Jeux olympiques et distribuée gratuitement, permet d'obtenir toutes les informations sur les plantes et les animaux via les liens QR situés sur les plaques installées tout autour du parc (perspective Kourortny 74)

La promenade maritime de Sotchi commence près du port de mer de la ville et se termine près du cirque. En se promenant, vous pouvez prendre un repas dans un des nombreux bistros bon marchés. Il y a de la musique live dans chaque établissement : du jazz dans un café, du rock'n'roll dans un autre, des romances russes dans un troisième.

Les amateurs du fitness peuvent se rendre le long du « chemin de la santé » de Sochi. Cette route de 5 km avec un relief varié, développé par les médecins soviétiques, aide toujours les habitants de la ville à maintenir un bon état de santé. Et ce n'est pas uniquement l'activité physique qui assure l'effet thérapeutique, mais également la nature : le long du chemin il y a des mûriers, des noyers, des palmiers et des magnolias, ondulant sous la brise de mer salée – le chemin va principalement le long de la côte. La promenade entière prend près de deux heures, si l'on marche lentement.

Encore une destination à ne pas manquer: le port maritime de Sotchi. Ici l'on peut jeter un regard sur les yachts amarrés à la jetée et prendre quelques photos dans la célèbre Rotonde, belvédère au bord de la mer Noire. Au centre de ce paysage maritime est la Gare de mer, un monument architectural grandiose, construit au cours de l'époque soviétique. Le bâtiment est couronné d'une tour de 70 mètres de haut, ornée d'une flèche et de sculptures symbolisant les quatre saisons et les quatre directions cardinales.

Au rez-de-chaussée de la Gare se trouve une boutique Bosco, offrant les marchandises olympiques officielles. Et dans la partie orientale du bâtiment vous trouverez Tchaïka, l'un des plus célèbres restaurants de Sotchi. Un petit parc avec un cèdre de l'Himalaya, des palmiers, une roseraie et une belle fontaine, complète le paysage du port maritime. Par ailleurs, vous pouvez vous rendre depuis la Gare à l'excursion sur un catamaran ou un hydroptère. Et, en hiver, vous y pourrez savourer les belles vues de la ville sur le fond des montagnes blancs du Caucase.

Aux terrains de la maison de repos Ordjonikidze l'on peut apprécier l'architecture gothique très rare pour la région. L'ensemble représente un bon exemple du style Renaissance italien. Même actuellement, alors que la plupart des territoires de la maison est inaccessible en raison d'une rénovation, les bâtiments imposants ressemblant à des palais, avec des fresques et des plafonds en stuc, entourés de banquettes, de fontaines et de plantes subtropicales à feuillage persistant, fascinent les visiteurs. La maison Ordjonikidze est souvent appelée en Russie « palais en style néoclassique stalinien».

Juste à quelques mètres de la perspective Kourortny l'on trouve une petite pinède calme qui héberge un autre monument architectural historique, la Villa Vera. La première villa a été construite en 1872 pour le marchand et philanthrope moscovite Nikolaï Mamontov. Près de 30 ans plus tard, la villa a été reconstruite en pierre. Après la révolution de 1917, la propriété fut nationalisée; durant la Seconde Guerre mondiale elle hébergeait un hôpital militaire, puis était utilisée en tant que décor par les cinéastes soviétiques. Mais, malgré tout, la villa – ses deux étages et son grénier avec tous les colonnes, tourelles, balcons, arcs et échelles – a conservé sa vue originale jusqu’à nos jours.

Le jardin-musée Arbre de l'amitié est un endroit unique où l'on peut se promener dans l'ombre des arbres fruitiers. Bien évidemment, le jardin est plein de plantes, mais l'une d'entre elles – un citronnier – est très particulière. C'est sur cet arbre qu'il y a de nombreuses années le scientifique et sélectionneur soviétique Fiodor Zorine a fait son premier greffage, en y implantant un bourgeon de mandarinier. Il est peu probable que M. Zorine ait pu imaginer qu'il lançait une tradition de la ville, celle de laisser des « autographes vivants » en tant que symbole de l'amitié et de l'unité avec la nature. De nombreux célèbres hommes politiques, cosmonautes, scientifiques et artistes ont fait leurs greffes sur l'Arbre de l'amitié. Aujourd'hui, il y a 45 variétés d'agrumes sur cet arbre : parmi elles, des mandarins japonais, des citrons italiens, des pamplemousses américains, des oranges espagnols et des kumquats chinois. Tous les fragments fleurissent et affruitent à différents mois de l'année, donc l'Arbre a toujours l'air fabuleux et est parfois appelé « L'Arbre-Miracle ». Car tout le monde voulait faire une greffe sur l'Arbre, ce qui était trop pour une seule plante, un jardin entier est peu à peu paru autour de lui. Au total, plus de 3 000 greffes ont été faits sur les arbres du jardin.

 

Et vous que voudrez-vous voir à Sotchi ? Donnez-nous votre avis en tweetant @larussie #Sotchi


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.