Propriétés de campagne pour promenades automnales

Iasnaïa Poliana Crédit : Lori/Legion Media

Iasnaïa Poliana Crédit : Lori/Legion Media

Les poètes russes aiment l'automne. Il incarne la liberté et le calme, la luxuriance éphémère, presque imperceptible de la nature qui se meurt précipitamment. Dans la partie occidentale de la Russie, l'automne dure quelques semaines. C'est le temps fugace des couronnes d'ambre, des feuilles dorées que l'on foule, des couchers de soleil pourpres et des crépuscules glacés. C’est le meilleur moment pour visiter les résidences d'été des poètes et écrivains russes, que la majorité d'entre eux occupaient toute l'année.

Iasnaïa Poliana

Léon Tolstoï naquit le 9 septembre 1828. Il vécut et écrivit dans sa maison de Iasnaïa Poliana, située à 200 kilomètres au sud de Moscou. C'est ici que furent rédigés ses célèbres romans Guerre et Paix, Anna Karénine, et toute une série de récits. Il y fut enterré. Désormais, l'ambiance authentique de la propriété se retrouve dans le parc de Iasnaïa Poliana, où sont conservés des effets personnels de l’écrivain, sa bibliothèque constituée de 20 000 livres, la maison de son grand-père, le comte Volkonski, le pavillon des Kouzminski qui accueillit des bains et une école. Destinée à éduquer les enfants des serfs, celle-ci fut inaugurée par Tolstoï.

Infos pratiques

Pour savoir comment s'y rendre, où se loger et comment réserver une visite organisée, il est possible de se renseigner sur le site officiel.

 

Bolchoe Boldino

Bolchoe Boldino Crédit : Lori/Legion Media

L'automne de Boldino (1830-1833) constitue l'époque la plus prolifique de la vie d'Alexandre Pouchkine, qui acheva alors Eugène Onéguine, Les petites tragédies et rédigea plus de 30 poèmes lyriques.  L'auteur se replia dans le village de Bolchoe Boldino, situé à 570 km de Moscou afin d'éviter une épidémie de choléra. Cette période correspond à son mariage si attendu avec Natalia Gontcharova. Les habitants déclarèrent eux-mêmes que le village et ses lieux marqués par la présence de Pouchkine devaient être protégés en 1918. Le parc et le bois préféré du poète furent conservés, ainsi que la maison qui fut restaurée.

Infos pratiques

Site uniquement en russe

Il est facile de se rendre à Bolshoe Boldino depuis Moscou en train depuis la gare de Iaroslavl :

Train 36F Moscou/Nijni-Novgorod « Nijegorodets », départ tous les jours à 23h40 et 7h18

Train 24F Moscou/Nijni-Novgorod « Premium », départ tous les jours à 23h35 et 6h30

Train 62F Moscou/Nijni-Novgorod « Bourevestnik », départ tous les jours à 13h55 et 19h15

Train 120 Moscou/Nijni-Novgorod « Bourevestnik », départ tous les jours à 16h42 et 21h59

Il est possible de se loger à l'hôtel Bolshoe Boldino

Vous trouverez les excursions touristiques programmées à Bolshoe Boldino en cliquant ici 

 

Pouchkinskie Gory

Pouchkinskie Gory Crédit : Lori/Legion Media

Le domaine de Mikhaïlovskoe, situé dans la partie occidentale de la Russie, est également lié à l'œuvre d'Alexandre Pouchkine.  Il fait partie de l'ensemble de Pouchkinskie Gory, aux côtés des splendides propriétés de Trigorskoe et Petrovskoe. Les biens de la famille de Pouchkine furent constitués à Mikhaïlovskoe avant le XVIIIe siècle par le grand père du poète, Ossip Hannibal. C'est ici que Pouchkine a consolidé les chapitres centraux du roman en vers Eugène Onéguine, la tragédie Boris Godounov et bien d'autres. Désormais, à 650 km de Moscou, le mémorial s'étend sur 9 800 hectares et abrite 5 lacs, de basses prairies et des parcs non loin des domaines des amis et parents du poète, de sa tombe et du tombeau familial, ainsi que du centre scientifique et culturel du village.

Infos pratiques

Pour savoir comment s'y rendre, où se loger et comment réserver une visite organisée, il est possible de se renseigner sur le site officiel.

 

Polenovo

Polenovo Crédit : Lori/Legion Media

La « maison sur l'Oka », propriété de l'artiste Vassili Polenov, est l'un des lieux de promenades automnales préférées des Russes. Elle fut construite il y a plus de cent ans, à 130 km de Moscou. Selon la volonté de l'artiste, une maison principale y a été construite ainsi qu'une abbaye, des pavillons, et l'église de la Trinité, située à deux kilomètres de la propriété. Cette dernière est désormais un domaine-musée de 14 hectares qui abrite 17 mémoriaux et un parc dont la majorité des arbres a été plantée par l'artiste lui-même.

Infos pratiques

Le plus simple pour visiter Polenovo reste d'opter pour une excursion touristique organisée. Le prix de l'excursion pour un adulte inclut le transfert depuis Moscou et varie entre 150 et 200 euros, selon le nombre de jours et l'objet du séjour.  Pour toute question ou réservation concernant les formules, adressez-vous au bureau des excursions.  Vous pouvez réserver par téléphone ou sur le site officiel (site uniquement en russe).
 Téléphone/fax : 8(48734)2–11–80
 Téléphone : 8 (906) 702–57–52

Email: exburo@polenovo.ru

Informations supplémentaires sur la propriété disponibles en anglais ici.

Il est possible de rejoindre la propriété en empruntant la ligne Moscou-Toula depuis la gare de Koursk jusqu'à la station Tarousskaïa, puis en minibus ou en autobus jusqu'à Polenovo.

 

Abramtsevo

Abramtsevo Crédit : Lori/Legion Media

La propriété seigneuriale d’Abramtsevo, désormais transformée en musée, se situe à 76 km de Moscou. Elle appartint à l'écrivain Sergueï Aksakov puis à l'industriel Savva Mamontov. Grâce à l'implication de ce dernier, le domaine devint le cœur de la vie artistique russe de la fin du XIXe siècle.  Il fut fréquenté par les célèbres écrivains Gogol et Tourguenev, les peintres Répine, Vasnetsov, Vroubel, Korovine et Levitan, et le fameux chanteur Fédor Chaliapine. Le domaine-musée de 50 hectares renferme un parc et des monuments datant des XVIIIe et XIXe siècles.

Infos pratiques

Pour savoir comment s'y rendre, où se loger et comment réserver une visite organisée, il est possible de se renseigner sur le site officiel.

 

Konstantinovo

Konstantinovo Crédit : Lori/Legion Media

La maison-musée du poète russe Sergueï Essenine fut inaugurée en 1965 dans son village natal, dans le district de Riazan, à 270 km de Moscou. Après la mort du poète en 1925, des admirateurs de son œuvre commencèrent à s'y rendre en pèlerinage. Ils étaient accueillis chez lui par sa mère et sa sœur. Des carnets se remplirent de milliers de signatures implorant d'inaugurer un musée en l'honneur d'Essenine. Désormais, Konstantinovo accueille chaque année des festivals, des soirées dédiées à la poésie et des concerts.  La propriété abrite la maison de famille des Essenine, l'Eglise de l'icône de Notre-Dame de Kazan, une exposition consacrée à la littérature ainsi qu’une école.

Infos pratiques

Site officiel uniquement en russe.

Pour s'y rendre, vous pouvez emprunter la ligne « Express » Moscou-Riazan depuis la gare de Kazan, ou le train Moscou-Riazan depuis la station Rybno, puis l'autobus ou le minibus n°132.

Depuis la gare routière Vykhino, vous pouvez prendre le bus n° 960 pour Riazan.

Où se loger : la maison d'hôtes du musée national S.A. Essenine se situe dans le village de Konstantinovo, près de la maison-musée des parents de l'écrivain. À partir de 15 euro par jour.

Téléphone: 8-920-950-51-67, 8 (49137) 33-2-45

Le village vacances « Barskie Zabavy » propose toute l’année de charmants cottages campagnards confortables. Toutes les chambres sont doubles et sont équipées de sanitaires. Chaque cottage est équipé d'une cuisine et d'une salle à manger avec un poste de télévision. Pension complète dans la tradition culinaire russe. Services : logement, randonnées et promenades, bania russe, chasse au faucon et au chien, pêche, activités familiales et ateliers enfants.

Téléphone : 8-910-901-36-62, 8-920-963-27-77

 

Découvrez notre rubrique spéciale : Tourisme

 

 

Cet article vous a intéressé ? Nous attendons vos questions et réactions ci-dessous ou sur notre page Facebook

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies