Les as russes de la voltige se lâchent dans le ciel de Moscou

Marina Lystseva / TASS
Le 21 mai, les patrouilles acrobatiques russes Striji (Martinets) et Rouskie Vitiazi (Preux russes) ont célébré leur 25e anniversaire avec un impressionnant spectacle aérien dans le ciel moscovite.

Les as se sont produit séparément et en colonne composite de neuf chasseurs Su-27 et MiG-29. Cette formation s’appelle « nonagone » ou « diamant cubain ». Les pilotes ont exécuté des voltiges synchronisées, commençant par des « tonneaux » et terminant par des loopings.

Le programme du festival a également été marqué par la première performance conjointe du chasseur Su-27 et de quatre Havoc Mi-28h (groupe de voltige Berkout) de l’histoire russe.

Du point de vue technique, ce spectacle complexe est unique. Le pilote du chasseur a dû exécuter les figures en maintenant son appareil à sa vitesse minimale de 220 km/h. Cela a permis de réaliser un programme conjoint avec des hélicoptères de combat dont la vitesse maximale s’élève à environ 200 km/h.

Le colonel-général Viktor Bondarev, commandant en chef des Forces aériennes russes, se réjouit de la météo festive dont a bénéficié le spectacle des aviateurs russes. « Actuellement, les Preux russes s’apprêtent à remplacer leurs Su-27 par de nouveaux avions super-manœuvrables Su-30SM », ajoute Bondarev.

Les pilotes ont déjà commencé à travailler conjointement sur les figures de voltige aérienne et seront bientôt prêts à se produire sur la scène internationale, précise-t-il.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.