Les prodiges aériens des « Preux russes »

Sergueï Bobylev / TASS
Le groupe d’acrobatie aérienne Rousskiye vitiazi (Preux russes) fête au mois d’avril son 25ème anniversaire. L’unique détachement au monde à réaliser des figures de voltige à bord de bombardiers lourds Soukhoï Su-27 est la vedette de salons aéronautiques et de shows aériens dans le monde entier. RBTH rappelle les figures les plus incroyables des as russes.

1. Les Tonneaux synchronisés

La figure est aujourd’hui principalement exécutée dans la cadre de compétitions de voltige aérienne, mais durant la Seconde Guerre mondiale, les pilotes avaient recours au tonneau pour semer leurs poursuivants.

Le tonneau est une figure avec une rotation de l’avion de 360 degrés autour de son axe.

Les Rousskiye vitiazi le réalisent en groupe, les appareils prenant le plus souvent la forme d’un losange ou deux par deux, face à face. Les avions peuvent se rapprocher jusqu’à ce que la distance qui les sépare ne constitue plus que 3, voire un mètre !

2. La Boucle Nesterov

Ce qu’on appelle aujourd’hui un looping est surnommé également Boucle de la mort ou Boucle Nesterov, du nom du pilote russe Piotr Nesterov qui l’a effectuée il y a plus de cent ans, en 1913. Aujourd’hui, les Rousskiye vitiazi réalisent la figure non seulement en solitaire, mais également en groupe comptant jusqu’à six appareils.

3. Le Miroir

Cette figure est un exemple non seulement de précision absolue, mais également d’une entière confiance et de compréhension mutuelle entre les pilotes de l’équipe. Elle est exécutée par deux avions dont l’un vole à l’endroit et l’autre à l’envers juste au-dessus du premier, comme si l’un des appareils se reflétait dans une glace.

4. La Cloche

C’est une figure classique de l’acrobatie aérienne effectuée en solo, mais pour plus d’effet lors des shows, les pilotes russes l’ont accompagnée de tirs de leurres. Initialement, la Cloche était considérée comme une manœuvre qui rendait le chasseur invisible pour les missiles à guidage radar. Pour réaliser la figure, l’appareil monte et se positionne dans le plan vertical, réduit sa vitesse et réalise un mouvement pendulaire, ce qui ressemble au battant d’une cloche et a donné son nom à la figure.

5. L’Ange gardien

C’est l’une des cartes de visite des Rousskiye vitiazi. Le groupe a « dessiné » pour la première fois cette figure dans le ciel en 2013 à l’occasion de son 22ème anniversaire. Quatre chasseurs Soukhoï Su-27 ont éjecté durant 6 secondes des leurres en dirigeant soigneusement les dégagements de fumée pour représenter dans le ciel un énorme Ange qui semblait observer ce qui se passe sur Terre.  

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.