Ce tout-terrain russe qui compte concurrencer Hummer

UAZ Patriot

UAZ Patriot

service de presse du forum "Armée-2015"
Le nouveau tout-terrain, amélioré sur demande de l’armée russe, pourra également être utilisé à des fins civiles.

Le tout-terrain de l’usine UAZ Patriot a été testé et la production en série est lancée, a annoncé aux journalistes lors du salon Interpolitech Artiom Jeltikov, responsable des relations avec les structures étatiques chez UAZ.

La version militaire du Patriot se distingue de sa version civile principalement par son châssis, qui utilise des disques de roues en acier forgé. Par ailleurs, le Patriot militaire ne dispose pas de rampes de toit, mais est équipé d’un système de fixations pour les outils de terrassement (utilisés pour les travaux manuels d’ingénierie) et de fixations pour jerricans d’eau, de combustible et pour les armements.

Le Patriot militaire est équipé d’un moteur à essence d’une puissance de 128 chevaux. Son poids à vide est de 2 tonnes, sa capacité va jusqu’à neuf personnes et sa vitesse maximum atteint 150km/h.

Selon les informations du service de presse du District militaire central du ministère de la Défense, les troupes du district utilisent à ce jour plus de 30 véhicules UAZ-3163 Patriot à transmission intégrale en remplacement de l’ancien modèle UAZ-3151. Ils disposent également d’un complexe mobile spécial de contrôle Patriot-Okapi (station radar fixée sur le châssis du Patriot) qui permet de mener des missions de recherche et de reconnaissance de cibles fixes et mobiles à une distance de 15 km.

Le véhicule a été amélioré à la demande du ministère russe de la Défense, particulièrement en ce qui concerne son exploitation dans les zones au climat arctique rude, comme l’avait récemment annoncé le colonel Vadim Demik, directeur adjoint de l’Institut de recherches N°21 du ministère russe de la Défense.

Le véhicule d’UAZ peut servir de voiture de commandement, il peut être équipé de tout type de matériel et armements de faible dimension et d’un poids allant jusqu’à une tonne, comme par exemple des systèmes de communication et de radar, des complexes antichars ou des missiles antichars, nous a expliqué Kirill Koudriachov, expert militaire indépendant.

Si l’on compare le Patriot aux Hummer militaires H1, Н2 et Н3, ces derniers sont adaptés à la conduite rapide hors route, mais sur des surfaces planes, par exemple, dans le désert. Le Patriot peut se déplacer hors route, sur des bosses et sur des chaussées fortement déformées, explique Koudriachov.

L’intérêt du Patriot réside dans le fait qu’il peut servir aussi bien à des fins militaires que civiles, estime l’expert. Il explique que le double usage de ce véhicule (contrairement, par exemple, au blindé russe Tirg) est un grand avantage qui devrait séduire les acheteurs étrangers, pas forcément militaires. Toutefois, les ventes à l’étranger du véhicule ne sont pas à l’ordre du jour pour le moment. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.